vendredi 23 janvier 2015

Hallucination

12°53.377S 38°41.045W
Itaparica, Bahia

Dans le genre hallucinations qui assaillent les marins solitaires, comme sans doute également les anachorètes et les reclus, il en est de fulgurantes qui vous laissent l'estomac en vrac. Des réminiscences du passé qui viennent effleurer vos narines alors que vous êtes en pleine mer, ou même à terre, mais à mille lieux de toute cuisine digne de ce nom. Des effluves qui s'infiltrent dans vos circonvolutions cérébrales, appuyant au passage sur des interrupteurs aussi magiques qu’efficaces, et qui vous font saliver tel le dogue moyen.

Il vient de m'arriver une bien belle de ce genre ce matin. Elle a surgit comme un raz de marée, m'a retourner le ventre et laissé affamé. Elle m'a rendu nostalgique à l'extrême d'une part de mon pays, la part la plus importante peut-être, sa cuisine.

Bordel de merde, qu'est-ce que je ne donnerais pas pour manger une andouillette, là maintenant tout de suite !!!

 
Mmmmm.....

8 commentaires:

Alex et Xavier a dit…

Comme je te comprends! Quand on est rentre en France en novembre dernier, landouillette faisait partie des plats a deguster avant de repartir!

Marie a dit…

Je confirme pour les envies soudaines! Quand j'habitais en Turquie, à chaque fois que je rentrais en France, je n'avais qu'une exigence: manger du bon et vrai jambon! Et je confirme aussi qu Alex avait une 'to eat' liste en arrivant à Paris ! :-)

Gwendal DENIS a dit…

@Alex et Xavier : Tu n'imagines pas la violence de l'envie ! Je me suis rabattu sur une saucisse brésilienne, mais franchement ça le fait pas.

@Marie : Après la "To do list", voilà la "To eat list" ! J'y rajouterais des galettes bretonnes (avec andouillette) et un couscous...

Monique a dit…


Et le cassoulet ? !!!!

Dans la prochaine ville où tu te poses, cherche un resto français..avec un peu de chance....

kotatuero a dit…

A chacun sa madeleine !

Gwendal DENIS a dit…

@Monique: Tu as raison, le cassoulet aussi. Mais ça me manque un peu moins puisque j'ai mangé le dernier il y a quelques mois. (Celui de Pascal)

@kotatuero : Des Roudors trempés dans le café. Mmmmmm....

Astrd a dit…

Pas mal le coup des roudors ;) Tu as une adresse dans ta marina ??

Je me suis enfilé des paquets de pain, fromages et autre mets locaux à mon retour ! Mais c'est beau quelque part d'avoir grandi avec cette culture culinaire, et tu en mesure toute la richesse quand tu en es privé.

Gwendal DENIS a dit…

@Astrid : Hélas, les Roudors ne sont plus que de vagues souvenirs depuis des années ! Et tu as raison, c'est en étant privé (et en comparant avec les autres pays) qu'on se rend compte que la France c'est vraiment le pays de la bouffe !