mardi 31 mars 2015

Quatre ans...

12°53.377S 38°41.045W
Itaparica, Bahia

Depuis quelques jours je me torture les méninges pour vous pondre un truc afin de commémorer le quatrième anniversaire de mon voyage... Mais j'ai beau cogiter, rien ne vient. J'ai regardé un peu ce que j'avais écrit les années précédentes et j'avoue que pour ce coup-là j'ai un peu de mal à trouver le ton enjoué, festif, qui convient à ce genre d'article. La faute, sans doute, à cette espèce de torpeur qui m'accable depuis mon dernier échec, à cette année qui au final s'est révélée peu reluisante, à cette solitude qui devient de plus en plus pesante... Bref, l'humeur n'est pas à la gaudriole.

Mais c'est pas grave ! Je vais quand même essayer de vous distraire avec des statistiques ! (Oui c'est possible)
Sachez que depuis mon départ je comptabilise le temps que j'ai passé en mer afin de faire la part des choses entre La Boiteuse comme moyen de locomotion, et La Boiteuse comme maison. Et ça donne ça.



Temps passé en mer
Première année
23 jours 5 heures
6,40%
Deuxième année
36 jours 18 heures
17,50%
Troisième année
8 jours 2 heures
2,20%
Quatrième année
17 jours 22 heures
4,90%
Total sur quatre ans
85 jours 23 heures
5,88%


Alors que faut-il penser de ces chiffres ?
D'abord, lorsque j'en parle autour de moi ces chiffres n'étonnent personne. Bon, je veux bien reconnaître que je suis un marin-voyageur lent et que j'ai tendance à m'incruster dans les paysages que je parcours, mais à quelques choses près, nous sommes tous dans le même cas.
J'ai lu quelque part (où, je ne sais plus) que la moyenne des sorties en mer pour la plaisance française devait tourner autour de quatre jours par an. Moi, j'en suis à un peu plus de 21 jours, ce qui me différencie déjà du plaisancier moyen.
Ensuite, ce genre de chiffres devrait clore le sempiternel débat entre ceux qui pensent devoir privilégier le côté navigabilité de leur bateau et ceux qui pensent que l'habitabilité est plus importante... Définitivement c'est l'habitabilité qui l'emporte ! Si j'osais je dirais que votre bateau est beaucoup plus une maison qui bouge, qu'un moyen de transport sur lequel on peut vivre.
Alors, pour les rêveurs (c'est un compliment dans ma bouche) qui pensent un jour tout larguer pour parcourir le vaste monde au fil de l'eau, pensez-y !

Voilà mes amis. Désolé de ne pouvoir vous détendre avec des souvenirs émus de cette année passée, mais je n'en ai guère. Cette quatrième année je la considère comme une pure perte de temps, une galère obligée, qui m'aura vu remonter les côtes du Brésil pour corriger une erreur de jugement. Le jour où j'ai décidé de prendre vers le Sud plutôt que vers le Nord. C'était le 15 août 2012, et ce jour là j'aurais mieux fait de me casser une jambe...

Bon allez, histoire de ne pas rompre la tradition, je vais vous mettre une photo de moi prise hier afin que vous puissiez suivre l'évolution de ma bouille tout au long de ces quatre années. Et puis aussi une photo de Touline qui a un nouvel ami mais qui ne le sait pas encore !


2015...


Pauvre Coyote... Il n'en mène pas large !

23 commentaires:

Gildan a dit…

On remarque que l'année où le temps passé en mer est à 17.5%(2012-->2013)
tu rajeunis! ;)
...
Et oui ... peuchère Coyote ! :)

Olivier a dit…

4 ans que je regarde tous les jours si tu as publié quelque chose... Ton honnêteté consistant à raconter toutes tes erreurs de navigation m'a beaucoup plus appris que la bible des Glénans qui est trop théorique. Ton récit de voyage est digne de Damien autour du monde ou autres Moitessier, continue à construire ton histoire, tu écris très bien, j'espère que tu auras un jour le temps de la compiler. Je te souhaite de bientôt reprendre la mer, même si tu n'est pas si fan que ça des navigations, pour que les problèmes du bord éloignent tes soucis du quotidien. Bon vent!

Anonyme a dit…

Bonjour Gwendal,

Quatre ans !

Même si l'humeur n'est pas à la gaudriole, ce sont quatre bougies qui illuminent les restes-à-quai ou ceux qui ne font que de la croisière côtière.
Côté photogénique, c'est une navigation réussie.

Les vents vont finir par tourner et te porteront vers d'autres latitudes.

Avec un peu de gaudriole, ton billet aurais pu débuter ainsi "puta** quatre ans !". "what do you want ? Me to go back to my boat and go back to France ?".

Je souhaite la bienvenue à Coyote nouveau membre d'équipage et une bonne cohabitation avec Touline.

A très bientôt.

David de Nantes

mélanie a dit…

le seul truc que je peux te dire c'est que je te trouve courageux ;) et t'inquiète ç'est 4 ans de purs souvenirs même si tu as eu des galères je t'embrasse

mèl

aglae75 a dit…

Pas si déçu que ça de cette dernière année écoulée, puisque tu nous gratifie d'un beau sourire, sur cette dernière photo. C'est qui ce coyote d'abord?

Monique a dit…

Bon anniversaire, mon Gwen !!

Oui année un peu molle mais dans la vie terrienne, ça arrive aussi , vois-tu ?

Je te souhaite pour cet anniversaire un pourcentage de nave un peu plus élevé afin que tu quittes le Brésil pour d'autres paysages !

Quoique...question paysages, tu es gâté!!

Des bisous à toi à Touline et à la Boiteuse !!!

Anonyme a dit…

Bon anniversaire Gwendal... bon anniversaire Touline... bon anniversaire la boiteuse...
parabéns beijinhos
Dominique

Gwendal DENIS a dit…

@Gildan : Normal, c'était l'année de la Transat, et j'ai beaucoup maigri !

@Olivier : Moitessier, Damien, la bible des Glénans... Halte au feu, la coupe est pleine ! Merci en tout cas.

@David : Coyote est le chien d'un bateau-ami et pas un nouveau membre d'équipage :) Touline ne serait pas d'accord !

@Mélanie : Je vais finir par le croire qui sait ?

@Aglaé : Je me suis entrainé à sourire pour la photo. C'est purement artificiel en fait !

@Monique : T'inquiète ma Momo, je sais que les choses peuvent changer, et elles vont le faire !

@Dominique : Obrigado Dom ! Je n'oublie pas que si je suis là, c'est aussi grace à toi!

la Lésion d'Honneur a dit…

Chiche qu'en 2015 tu changes de bras pour tes selfies, on aura droit à ton profil droit ! P... le changement !
Bon 4 ans en te souhaitant plein de 4 ans si c'est ça que tu souhaites !

gubragh a dit…

Quatre ans... une vie ! Je profite que c'est le 1er avril pour dire cette connerie...
Je suis 100% d'accord avec l'armatrice de mon navire, elle est pas mal la gueule de 2015. Que ce soit artificiel ou pas. Pour le reste, j'attends le 7 du mois.
Quand au sempiternel débat navigabilité contre habitabilité, c'est, comme tout, dans la vie, une question de compromis. Un bateau qui avance, c'est bien, quand même, pour les jours ou t'as besoin de passer un coin pourri avec un courant de cheval et du vent dans le pif. Un truc qui arrive une fois tous les trois ou quatre ans...
Bien à toi, vivement les quatre prochaines années, au soleil, avec des cocotiers. Et des nouilles sautées au curry, par exemple ?

Pierre Vigna a dit…

Faut pas se la raconter, on est sur terre, ou sur mer, un temps assez court en fin de compte. L'avantage de la navigation au long cours c'est de ralentir ce temps, je devrais dire l'alanguir.
C'est comme la conversation, le débat, ça oblige à rallonger le temps passé sur un sujet alors que la gamberge tout seul l'accélère...
Tu as la chance de pratiquer l'une avec ton bateau et l'autre avec ce blog.
Tu as donc un siècle devant toi! :-)

Julien Chanu a dit…

Salut Gwendal;
pareil pour moi,j'attends de tes nouvelles quotidiennement;vidéos et photos en plus du texte.
J'y cherche le vagabondage à la voile en premier et les techniques et expériences aussi. En ce moment ma lecture (pour te situer) c'est "Histoires de partir" de la famille Nieutin. Je suis comblé dans mes attentes. Cet après-midi,je viens de me faire offrir "Voile,mers lointaines,îles et lagons" (un savoir-faire marin),le dernier de Moitessier. Si je ne m'abuse. Un livre dont il dit lui même qu'il aurait aimé trouver avant sa première Navigation...Juste pour te dire que certains de tes lecteurs ont des attentes que tu peux satisfaire,humblement;bien sûr !
Alors,bon anniversaire pour les 4 ans et surtout : Continu !
A bientôt.

Alex et Xavier a dit…

Bon anniversaire et plein de bonheur pour les 4 ans a venir:)

... a dit…

Un peu plus de deux ans que je suis ton blog, je ne l'ai pas regretté même cette année que tu dis être la pire...
En 2012 je t'invitais à monter sur Cuba, peut être as tu bien fait, perso ma santé ne me permet plus d'y vivre et dans quelques années ce sera une île comme une autre. Dis toi que personne n'a à juger de tes choix, seul maître à bord, seul maître de ton destin, nous ne sommes que des spectateurs bienveillants qui te remercient de vivre des aventures par ton intermédiaire. Bon anniversaire à toi, à Touline et au bâteau. Et pour passer le temps je te conseille de faire un tour sur mon blog qui te rappellera les ruelles du viueux Nice, je viens de le débuter et je l'approvisionne en photos et en texte..
Amitiés à toi Capitaine...
http://aaronguide.com/

Gwendal DENIS a dit…

@La Lésion : Alors il faudra que je trouve un appareil avec le bouton de l'autre côté ! :)

@Gubragh : Mon prochain bateau sera un cata, c'est décidé ! Ca avance, ça bouge pas et il y a de la place !
Merci mon pote, on se retrouve sous les cocotiers dans pas longtemps !

@Pierre : Avec la vie que j'ai eu mon espérance de vie est largement inférieure à la moyenne... Et c'est bien pour ça que j'en profite maintenant.

@Julien : Je rêve un jour de vous croisez au détour d'une escale, vous tous qui semblent inspirés par mes modestes expériences. Là pour le coup, je serais vachement fier de moi !

@Alex et Xavier : Muchissima gracias ! Promis, cette fois-ci c'est la bonne année ! on se retrouve au Panama !

@... : J'y vais de ce pas ! Merci à toi !

gubragh a dit…

Bon, par deux fois j'ai essayé de commenter et la connexion internet a coupé pendant que je publiais mon mot d'esprit, alors je n'insisterai pas plus. On est le deux, alors je reviendrai dans cinq jours. En attendant, moi j'aime bien ta gueule, elle change, des fois elle rajeunit, des fois elle accuse un peu la fatigue, elle vit quoi. Comme toi. Moi, coincé au ponton, je profite de tes aventures. Alors continue, il y en a ici, derrière qui ont besoin de toi.
Et oui, j'allais oublier. Merci.

Anonyme a dit…

comme tous tes amis qui suivent ton voyage, je te souhaites aussi un très joyeux «nonanniversaire» comme j’aime à dire... 4 ans que tu es tombé dans le pays merveilleux d’eole, ses gardiens du temple et ses autres Alice. 4 Ans d’une aventure qui nous tient en haleine et que tu nous livres avec tant de franchise et d’honnêteté. Seul à bord sur des milliers de milles reste l’aventure des temps modernes !!! tu peut être fier de ce que tu as accomplis depuis ton départ. Certes on aura pas vraiment eu les petites chroniques sociales... ni les prémices d’un roman qui serait pourtant passionnant, mais bon, faut il avoir aussi l’âme d’un romancier, on peut pas tout faire ... désormais ta route est au Nord bonne route à vous et courage !
Et comme le dis Gubragh merci à toi !

Papa Raju

Anonyme a dit…

Bonjour Gwendal,
Je n écris jamais de commentaire sur les blogs, mais la je me dois de le faire pour te remercier du plaisir que tu m as offert ces derniers jours en le lisant.
Plein de sentiments et d émotions me parcourent et je suis bien incapable de les transcrire ici, mais en résumé, merci merci et merci,
Pour ton abstinence (alcoolique! Pas sexuelle) ça donne de l espoir pour ceux qui y sont confronté....
Pour tes doutes ( les cons ça osent tout, c est même a ca qu on les reconnaît! Audiard )
Pour ton honnêteté (humaine et intellectuelle)
Et puis pour tout le reste...
Je doute pas un instant qu un gars de ta valeur trouvera sa paix et son bonheur.
A plus bo gosse
Nb plus le temps passe plus t es bô (c est la femme qui le dit)

hedilya a dit…

A quatre ans un enfant "se sent en possession de ses moyens et commence également à savoir comment résoudre les problèmes et les difficultés. Il affirme de plus en plus sa personnalité et insiste pour obtenir ce qu’il veut. Voilà qui indique que votre enfant progresse, pas qu’il est entêté."

Voilà voilà. Zibous.

Gwendal DENIS a dit…

@Gubragh : C'est vrai qu'elle change ma gueule, et c'est pour ça que je fais des photos à intervalle régulier ! Mais elle est comme mon moral, un coup en haut, un coup en bas !

@Papa Raju : Le roman est au point mort, et pour les chroniques sociales... Il y en aura une très bientôt ! (Mais chut, c'est une surprise)

@Anonyme : Pourquoi un message aussi charmant doit il rester dans l'anonymat ?
Je suis content de vous être utile gente dame.

@Hedilya : Héhéhé... T'as encore tout compris toi ! Bisou !

Exocet a dit…

Hardi mon garçon, ne te laisse pas abattre, le bonheur est derrières une vague, derrière l’horizon, comme au coin d'une rue, ici la ou ailleurs.
vas a sa rencontre.
j'ai croisé sur un ponton du Marin en Martinique une fan de tes articles. a bientôt l'ami.
Yves d'Exocet.

Simbad a dit…

Un coup de pied au cul voilà mon cadeau d'anniversaire. En espérant qu'il soit assez puissant pour te faire décoller de ton trou et qu'enfin tu quittes le Brésil....

Gwendal DENIS a dit…

@Exocet : Ouais, j'y crois encore. Des fois, quand il fait beau.
Je commence à avoir des fans partout, c'est chouette !

@Simbad : Ca vient, ça vient... En ce moment c'est la première dépression de la saison qui est là. Celle-la je la laisse passer et je prends la suivante !