lundi 14 septembre 2015

Le Suriname, une escale inutile

05°42.135N 55°04.815W
Domburg, Suriname

Attention : Cet article contient de vrais morceaux de subjectivité, un peu d'aigreur, et pas mal de radicalité. Présence aussi de traces de mauvaise foi. A consommer avec modération.

Pour être tout à fait franc avec vous, le Suriname ne restera pas dans ma mémoire comme une escale incontournable. Et il y a plusieurs raisons à ça.

Euh... C'est pas que je m'emmerde mais bon...
Tout d'abord on y mange mal. On pourrait supposer qu'avec une diversité culturelle telle que je l'ai décrit dans l'article précédent, la gastronomie s'en trouverait enrichie. Il n'en n'est rien. Sorti du Bami et du Nassi et des brochettes de saté, on ne trouve rien de bon à se mettre sous la dent. Les supermarchés sont pleins certes, mais pleins de la même chose : Les ingrédients du Nasi et du Bami. En plus, il y a pas mal de produits non-identifiables car intitulés en néerlandais, langue barbare si l'en est.

Touristes !
De l'avis presque général, j'ai interrogé mes copains, les gens ne sont pas accueillants. Pire, ils sont indifférents. Peut-être est-ce dû à la couleur de notre peau, ou à la non-maîtrise que nous avons de la langue (que dis-je, des langues ! Seulement 57% de la population parle le néerlandais, qui est pourtant la langue officielle du pays. Très peu de personnes parlent anglais). Ou alors c'est parce qu'ils sont tellement habitués à vivre « entre eux » que tout être vivant qui n'est pas identifié comme appartenant à l'ethnie est superbement ignoré. Mais le fait est que les Surinamais et les visiteurs, ça fait deux.

Kesta ?
Le choix de Domburg comme point de chute était au départ un choix logique. Loin, mais pas trop, du mouillage incertain en face de Paramaribo. A la campagne, mais sans toutefois être coupé du monde... Je m'imaginais, nous nous imaginions, pouvoir rayonner à partir de là assez facilement. Bien mal nous en a pris ! Pour rejoindre Paramaribo, il faut au bas mot 30 mn en voiture (taxi, ou location), ou bien deux heures en bus... Autant dire que pour toute expédition en ville il faut prévoir la journée.
La marina est accueillante, c'est vrai, et les prix son corrects. Chers pour le pays, mais corrects. Sauf que le proprio n'apprécie pas les chats et les chiens qui traverse sa propriété, et s'est mis en tête de les abattre au fusil à plomb. Qu'importe que des clients, ou même de simples passant derrière le grillage soient dans la ligne de mire.

Hollandaises en goguette
Je vais être honnête avec vous, il se peut que mon séjour ici ne se soit pas non plus présenté sous ses meilleurs hospices. Mon annexe qui me lâche dès mon arrivée, me rendant ainsi dépendant des autres, ainsi que ma cheville qui m'a cloué sur place, ont peut-être influé sur mon impression générale. Il se peut aussi ma découverte des dessous politiques et sociaux du Suriname, m'ait rendu incapable d'en apprécier tout le reste...
Alors je sais... Vous allez me dire que je suis beaucoup trop radical. Que je ne sais pas profiter du moment présent. Que je suis insensible aux charmes des folklores et des traditions ethniques. Oui, oui, trois fois oui. Mais le fait est que depuis quelques semaines je suis concentré, en même temps qu’anxieux, sur la prochaine escale , Trinidad, et sur l'énorme tas de pognon que je vais devoir dépenser pour préparer La Boiteuse à sa vie future. À ma vie future.

Car dans un avenir plus ou moins proche, je n'aurais plus les moyens de m'offrir une place en marina... Il me faut donc rendre La Boiteuse la plus autonome possible, et cela veut dire pas mal d'investissements. Ne vous inquiétez pas, je reviendrais sur le sujet plus en détail le moment venu. Mais je peux déjà vous dire que le premier de ces investissement ce sera pour.... Une nouvelle annexe ! Car Miss B, achetée à pas chère en argentine il y a deux ans et demi, est définitivement morte.
La preuve avec de pathétiques images


Donc voilà. Je m'en vais jeudi prochain, et nous devrions rallier l'île de Trinidad en quatre ou cinq jours. Une nave facile, a priori. A bientôt sous de nouveaux cieux que j'espère plus hospitaliers !

La palmeraie

Pas mal la baraque.
No Comment
Alors là... !

17 commentaires:

Anonyme a dit…

là alors, "alors là..." c'est de l'art. Une maîtrise du clair obscur digne de Georges de la Tour ou du Caravage.

Bonne nav' à venir et bon courage pour les travaux à venir.

Popeye

gubragh a dit…

Un peu off-topic en passant - une pensée... envisage une housse pour ton annexe. Avec le soleil tropical, même si tu l’achètes cher, elle finira par cuire avant longtemps. Et comme t'as l'intention de subir un peu plus souvent les affres du mouillage forain, ça devient indispensable...
Plan B - construis-toi un petit youyou en CP epoxy de la taille d'un Optimist (ou fais un tour par ici, je te le construis :-) ). Ça se pose à l'avant du mat cul en l'air, ou suspendu à des bossoirs ou à un arceau. C'est sur, ça demande un peu plus de travaux, mais quel confort quand il faut trimballer ses courses, des bidons d'eau ou de gasoil...
http://www.arwenmarine.com/BateauxENP.html ou http://www.clcboats.com/shop/boats/boat-plans/rowboat-plans/eastport-nesting-dinghy.html

la Lésion d'Honneur a dit…

C'est vrai qu'elle est chouette cette photo de la touriste se crèmant les mollets... mieux que la suivante... qui t'a fait rougir mdr !!!
Bonne nav et @+

aglae75 a dit…

Ton escale aura eu le mérite de nous faire lune leçon d'histoire / géographie fort intéressante. Bon vent et à très bientôt.

Anonyme a dit…

S'il n'y a rien de bon à manger c'est sûr qu'il ne faut pas y rester...et éviter d'y aller!
franck sur tailana

Monique a dit…

Et pourtant tes photos sont tentantes !!

Tu es vraiment trop exigent,mon ami !!!

Mais j'aime bien quand tu bouges ... !

Alexandra et Xavier a dit…

Bon courage pour ta prochaine escale "dépenses"...
La notre était en Martinique...
Tu verras aux San Blas point de marinas que des mouillages;)
On ne se croisera pas dans la région (regrets inside), mais peut être ailleurs (?), tout espoir est toujours permis!

Gwendal DENIS a dit…

@Popeye : Il y a des moments comme ça, où la grâce te tombe dessus...

@Gubragh : Vu comme je prends soin de mes affaires, je vais opter pour quelque chose de plus simple, et de moins cher ! Comme tu le sais, j'ai déjà une petite idée... :)

@La Lésion : Il n'y a que les abonnés FB qui ont vu la suivante ! Mais c'est vrai que je suis assez content d'avoir pu capter ce moment.

@Aglaé : Vu le "succès" de l'article en question, je doute que beaucoup de monde ait appris sa leçon.

@Franck : Pour moi, c'est rédhibitoire !

@Monique : Je sais que je suis beaucoup trop exigent... Mais c'est comme ça que tu m'aimes, non ?

@Alexandra et Xavier : C'est bien pour ça que je prépare mon bateau : Pour les San Blas !

Julien Chanu a dit…

Salut;
au moins, tu vas faire gagner du temps à certains navigateurs qui ne perdront pas leur temps à visiter le Suriname ! Je connais une solution d'annexe à pas cher. Un vieux marin, Moitessquelquechose... J'avais une photo de lui sur...une grosse chambre à air de camion !!! Entrelacé de ficelle ;) Ok, il faut pagayer.

Gwendal DENIS a dit…

@Julien : Je précise toutefois que ce n'est que mon avis. J'en connais (au moins une) qui ont aimé le Suriname.
J'ai déjà fait mon choix, mais je vous réserve la surprise !

Reg Desch a dit…

Merci Gwen pour cette belle photographie !
Bon vent et vive Trinidad !

hedilya a dit…

"C'est véritablement utile puisque c'est joli" (en tout cas ça à l'air)...
Zibous philosophes

Gwendal DENIS a dit…

@Reg Desch : Décidément, elle plait cette photo !

@Hedilya : Peut-être qu'à force de bouger, et de voir tant de "belles" choses, je deviens moins réceptif... Blasé. Zibou résigné.

karim nice a dit…

toujours aussi passionnant !! merci

Johnny Zeisner a dit…

super Gwen ton article sur le Surinam.
Je t'avais conseillé de remonter le Maroni jusqu'a saint Laurent et de la visiter le Surinam de l'autre cóté, le mouillage sur le fleuve est bien...Bref c'est du passé et tu as ta propre experience...Pour le futur avant d'aller a Trinidad, va a Tobago je te conseille le sud est position 11°50.8 N 60°50.5 W, de la t'arrive a un bon endroit pour le mouillage et l'Annexe, il y a un petit ship qui remplis les bouteilles de gaz...les courants feront que t'aura du mal a aller a Tobago apres Trinidad; gazoualle pas cher 30ct du litre. laisse tomber la clairance d'entrée, par contre si tu va a chaguarmas a Trinidad faire des travaux et que tu le sors de l'eau, il te la faudra la clairance. sinon si t'as des travaux a faire mais reste au mouillage, pas de problem il y a un ponton pour l'annexe en face de power boats et un petit supermarket.

Johnny Zeisner a dit…

le Venezuela c'est a éviter comme tu le sais déja surement... SAUF Los Roques 11°50 N 66°41W, qui est d'apres ceux qui ont été tres tres bien (dommage j'ai carrement oublié d'y aller).
Comme tu manques de Pognon il va falloir que tu cogites sur les pays qui appliquent des gros frais (pas les iles ABC, ni trinidad and tobago) Colombie 200$ compris entrée, sortie et l'agent qui fait le boulot, et Panama 180$ + 100$ par personne; a panama je n'ai rien fait pour ne pas payer, mais si tu y restes longtemps vaut peut etre mieux payer quand meme, les san blas c'est extra, il y a aussi Bocas del Torro... pour faire des sous; un classic est d'emmener des back packers de Carthagene a Panama...Mais avant d'aller en Colombie et Panama, tu peux aussi aller a Cuba; visa 25$ + 50 pour le bateau...moi j'étais monté de la colombie Santa Marta a santiago de cuba, puis jamaique (port Antoni) puis j'ai eu la nostalgie de la Colombie, surtout les gens j'y suis retourné (et payé une 2eme fois les 200$)...

Gwendal DENIS a dit…

@Karim : Merci beaucoup !

@Johnny : Je suis arrivé au TTSA. C'est décentré, mais beaucoup plus sympa et tranquille. Pour la suite, je suis encore en pleine réflexion... Mais merci en tout cas pour toutes ces infos !