dimanche 6 février 2011

Sont cons ces ricains !

Bon, c’est quoi la date aujourd’hui... Ah oui, on est le 6 février (Oh, suis-je bête, c’est marqué juste au-dessus !).
Or donc, en ce dimanche 6 février, je me disais que j’avais envie d’écrire ce matin... Oui, ça me prend des fois d’avoir une envie comme ça, d’aligner des mots sans vraiment avoir quelque chose à dire. Et c’est bien ça le souci, je n’ai rien à vous dire.

Enfin si, mais ça n’a rien à voir avec la Boiteuse ni avec mes projets. Quoique, s’il fallait absolument que je distingue un point commun entre ce que j’ai à vous dire et mes projets, ce serait la géographie. Ouais, la géo, et puis la politique aussi. Et puis l’éducation pendant qu’on y est... Bref, que des sujets qui me tiennent à cœur depuis pas mal d’années et que je continue d’affectionner même si je ne blogue plus vraiment sur eux.
Il s’agit d’un truc qui m’a sauté aux yeux hier alors que j’écoutais d’une oreille distraite (oui mes oreilles ont des yeux) je ne sais plus quelle émission sur Canal. Bref, j’écoute l’info, et comme j’étais devant mon ordi je tapote quelques mots clefs sur mon moteur de recherche pour en savoir un peu plus. Et là je tombe sur une deuxième info dont la corrélation avec la première ouvre, à mon sens, des perspectives de réflexion intéressantes.

Donc voilà. Tout d’abord première info sous forme de photo, et qui nous montre comment la chaine américaine d’information Fox News appréhende la géographie mondiale... et situe allégrement Égypte à la place de l’Iraq. Et d’en tirer bien évidemment les conséquences qui vont bien quand à sa proximité avec des pays hyper-méchants comme l’Iran et la Syrie.



Oui, vous pouvez rigoler, il y a de quoi. Alors bien sûr il ne s’agirait que d’une regrettable erreur d’incrustation. Comme si avant de mettre une image à l’antenne, de petites mains expertes s’amusaient à en inscrire les noms histoire de vérifier leurs connaissances ! Non mais, vous le croyez vous ? A mon sens, il s’agit-là d’une info délibérément faussée destinée à embrouiller l’esprit du téléspectateur.

Bon, la deuxième info que j’ai dégottée sur le net, c’est cet article issu d’un magazine télé et qui nous annonce que justement c’est la chaine Fox News qui remporte le pompon en termes d’audience concernant la crise égyptienne !

Oui je sais, ça fait froid dans le dos.

On savait les américains nombrilistes, mais on aurait pu imaginer qu’avec les guerres qu’ils mènent un peu partout sur la planète, ils seraient devenus (par nécessité) un poil plus férus de géographie... Et bien non, ce sont toujours des quiches.
En même temps je me dis qu’il n’est probablement rien de plus efficace pour un pays aussi désireux d’hégémonie commerciale et idéologique que de maintenir sa population dans une ignorance crasse quant à ce qui se passe ailleurs sur la planète.
Parce qu’en ce qui me concerne, c’est en m’intéressant à la géographie (à l’histoire aussi bien sûr) que j’ai commencé à forgé mon esprit critique et à poser mes premières convictions...

Bref, tout ça pour dire que décidément il n’est pas question que je mette un jour les pieds dans ce pays de crétins. Déjà que mon assurance refuse de me prendre en charge si j’avais le malheur de vouloir me faire soigner chez eux, mais en plus il faudrait que je me balade avec un planisphère pour leur montrer où se trouve la France !
Non mais, faut pas pousser quand même...

Allez tien ! J’en rajoute une couche histoire d’illustrer mon propos avec cette vidéo.



Ah oui, une dernière chose qui me vient à l’esprit... Que faut-il penser de notre gouvernement à nous, qui nous serine depuis quelques temps que nous sommes, nous les Français, des grosses tanches en calcul et en orthographe ? Parce que si je ne m’abuse, mettre le paquet sur les maths et le Français, ça devrait logiquement enlever du temps d’enseignement aux autres matières, non ? Comme l’histoire et la géographie par exemple....

Bon, je vous laisse sur ces pistes de réflexion. Un petit mot pour finir en forme de coucou aux deux petites sirènes québécoises du Shaka, qui bénéficient à mon sens du meilleur enseignement qui soit... In situ ! Je gage qu’elles sauront toute leur vie situer sur une carte le Panama et le Costa Rica !

15 commentaires:

aslan a dit…

Ouh le vilain post du me mec qui traine en pyjama :D

Figures-toi, Gwen, qu'ayant baigné comme tout les français dans un bain d'antiaméricanisme primaire j'aurais opiné du chef il y à encore quelques temps.

Mais v'là t'y pas qu'une vidéo à fini de me persuader de la vilaine influence que trahissent ce genre de propos:

http://www.dailymotion.com/video/x78ekq_les-francais-ne-sont-pas-stupides_news

Et à ton illustration sur l'Egypte nous pourrions aussi bien substituer deux ou tros grosses bourdes de télé française exactement du même genre.

Aussi, je te le demande pendant que je suis moi-même en pyjama, ne peut on pas se demander si nous serions pas nous-même un peu crétins, collectivement?

cazo a dit…

Une partie du doc sur la béance culturelle de l'américain moyen(vrai ou aussi bidon que les fameux oraux du bac où les candidats sont aussi débiles que dans ce doc?...) a été utiisée dans une campagne de pubs de façon excellente.

On commence par voir quelques unes ds réponses les plus crasses aux questions les plus simples, puis arrive le slogan :

"S'ils arrivent à parler anglais, vous devez pouvoir y arriver, cours de langue tartempion"

Je sais que l'américain se fout assez de tout ce qui se passe en dehors de son comté et de son état, à peu près comme nous par rapport aux autres pays européens. La politique à l'échelle du pays, ça les intéresse autant que la plupart d'entre nous la politique européenne, alors au-delà...

S'ils présentent une culture générale inférieure au système français au bac - et encore, pour ceux qui vont jusque là -(et pour l'instant, car les orientations de l'Educ Nationale depuis quelques années est de nous aligner avec le système américain, pour le primaire et le secondaire); après, dès qu'on est dans le supérieur, au bout de deux ans, les étudiants français sont beaucoup moins performants en rapport, et malheureusement, cette différence négative va se creuser parce qu'au niveazu du supérieur, on aggrave aussi la situation.

Quand on voit le niveau de notre Sarko, on comprend mieux pourquoi il choisit des ministres de l'éducation chaque fois un peu plus crétin que le précédent... une vengeance certainement...

aslan a dit…

Cazo, ceci s'explique(ou s'expliquait)peut-être par une certaine continuité dans la stratégie égalitariste de l'éducation nationale qui cherche (ou cherchait) à pousser la plus grande portion au meilleur niveau possible. Même si au niveau universitaire c'était assez raté. Si c'est bien ce dont il s'agit convient-il de s'en plaindre ou de s'en féliciter?

Gwendal a dit…

@Aslan, Cazo :
Comment ça de l’antiaméricanisme primaire ? Même pas vrai d’abord !
Bon d’accord, je reconnais que j’ai en ce qui concerne ces gens la critique facile... Il n’empêche que ce sont des crétins épicétou. Mais c’est plus la faute de leur système éducatif qu’autre chose... Seulement 27% des élèves américains accèdent à des études universitaires pour des raisons éminemment financières. Ce qui implique que le fameux retard dont nous parle Cazo n’est jamais rattrapé...
En clair, il y a quand même plus de chance de croiser dans la rue un quidam niveau bac ignare comme ses pieds aux USA que chez nous.

Et j’ajouterais que ma remarque sur la dérive actuelle de notre enseignement tient toujours...

cazo a dit…

Ce qui m'inquiète, c'est qu'ILS sont en train de massacrer tous les services publics, les rendre improductifs et impopulaires pour offrir un marché en or au privé, qui ne fera pas mieux, mais plus cher...

Après, les ressorts de telles différences au niveau universitaire, ce serait trop long à exposer... L'état américain investit plus en proportion dans la recherche publique que l'état français... Il y a les fondations, avec les dégrèvements d'impôts, les bourses d'excellence, etc.

A Harvard, 20% y vont parce que Papa et Maman peuvent leur payer études et diplômes, et 80% parce qu'ils ont (aussi ou surtout) une bourse d'excellence.

Le système de prêt étudiant est plus au point, plus souple, on parie davantage sur l'avenir, même si parfois les taux et les frais engagés sont tels qu'on travaille les dix premières années de sa vie pour rembourser la banque !!

Le supérieur manque de moyens pour faire face au nombre d'étudiants potentiels, mais surtout il manque de moyens pour les former à bon escient.

lucifer! a dit…

il m'est arrivé d'aller in US ,chaque fois pour des durées allant de 2 à 3 semaines ;sur un tout petit bout d'espace :Floride , Louisiane ...
et ce, pas pour y faire du tourisme .
ce que j'en ai retenu : très serviables ... et gais , prêts à se mettre en mille pour dépanner si l'on est paumé à la poste ou sur le circuit bus ... etc .Dans le travail, ils peuvent être extrêmement rigoureux ,maniaques pour un français . certes, pour eux, l'Europe et encore plus la France restent bien floues , comme des joujoux; parce qu'eux,ils ont les immenses surfaces . On ne réalise pas nous qui vivons avec nos petites villes, nos petites rues ,nos petits ponts et nos petits fleuves .Même si bush et sa clique sont répugnants, j'ai apprécié ceux que j'ai rencontré .

cazo a dit…

J'ai eu la chance de croiser la route de certains éminents chercheurs américains, bien plus décontractés et bien plus cultivés que certains prétentieux nationaux...

Question boulot... ben, pour la plupart de ceux qui ont la chance d'avoir un job, leur vie EST leur travail... Qu'ils soient "petites mains" et contraints d'avoir deux trois jobs pour vivre décemment; ou cadres dans une boîte et n'ont pas la tête rivée sur la pendule, quant aux congés ou aux vacances...

L'image du Français va beaucoup dépendre de l'état dans lequel on se trouve et de la classe sociale de votre interlocuteur. Et de sa religion...

Bref, pour le peu que je connaisse, je dirais que la culture française est névrotique, l'américaine schizophrénique - se côtoie là bas le pire et le meilleur de ce qu'une société "démocratique" peut produire.

Bourreau fais ton office a dit…

Bin moi qu'a pas mon bac ni mon brevet j'dirai que si les Américains y seraient si cons que tu dis ben y z'auraient mm pô allés sur la lune !

Bourreau fais ton office a dit…

Et y z'auraient mm pô inventé Woody Allen !

cacahuette83 a dit…

Alors franchement, il y a de quoi faire peur! Il y a sur ta vidéo des montruosités! Mais vraiment, je suis choquée! Tu as raison de dire que tu ne veux pas aller là bàs du fait qu'il faudrait que tu te munisse d'une carte afin de leur montrer ta provenance!
Incapables de trouver la France!
Et les guerres mondiales?! Non mais! Encore d'un petit jeune, mais là c'était déjà un homme d'un âge avancé!
Brrrr! Je suis de ton avi mon cher Gwen, ils sont vraiment cons ces ricains!

Bisous de nous tous

aslan a dit…

Regardez mon lien plus haut sur les mêmes questions posées aux français, vous aller flipper aussi...

Bourreau fais ton office a dit…

... et en allant ds le descriptif de cette vidéo, on tombe sur cette page :
http://plombe.over-blog.com/article-24222182.html

qui nous montre que tous cela tiens plus de procédés médiatiques que de la réalité ...

Gwendal a dit…

Bourreau : Ah oui, effectivement le lien est très intéressant... Comme quoi, j'aurais du réfléchir avant que de mettre cette vidéo et de m'extasier dessus.
Cela-dit, le coup de la carte sur Fox News, on ne me fera pas avaler que c'est une faute d'inattention.

Bourreau fais ton office a dit…

En tout cas c'est révélateur de la manière dont ils analysent la situation !

cazo a dit…

Ceci dit, Gwen, quand on voit les fautes de français élémentaires dans des journaux écrits par des gens supposés lettrés et supervisés, un français approximatif parlé par des animateurs de JT et même au niveau le plus représentatif de la République Française...

Au final.. qu'est-ce qui doit choquer le plus, les erreurs de ceux qui ont pu accéder à la culture, aux "meilleures" écoles, ou de ceux qu'on gave de rata a-culturel entre deux séries de publi-reportages et ont eu accès à l'école de la charité éducative ??

Même si j'ai vu dans ces écoles de ZEP des gens admirables qui faisaient un "sacré" boulot et d'une générosité exemplaire dans l'investissement personnel... Les conditions se dégradent bien souvent dès le collège, quand la carence des moyens n'a pas déjà pipé les dés...

De toutes façons, je ne sais pas si c'est voulu, mais même si les cons ne sont pas les plus nombreux dans un groupe social quel qu'il soit, ce sont eux qu'on entend le plus et à qui on donne le plus la parole.

Peu importe ce qui est dit, le principal c'est que ça s'entende, il en restera bien quelque chose...