dimanche 2 avril 2017

La Baie des Cyclones

14°27.377N 60°52.005W
Baie des Cyclones, Le Marin, Martinique

C'est dimanche, et une averse soudaine combinée à l'intransigeance d'une Touline fringaleuse me tire du lit alors qu'il n'est pas encore quatre heures du matin. Quelle vie de merde je mène, vous n'imaginez pas.

Zika roupille dans le cockpit, et pendant que la bouilloire chauffe, j'installe le récupérateur d'eau. Il fait nuit noire. C'est dimanche, La boiteuse se dandine sous la pluie, et je suis au mouillage.

Comment ça au mouillage ? Tu veux dire que tu n'es plus accroché à ton ponton rassurant comme la moule à son rocher ? Que La Boiteuse a enfin quitté son camping pour aller se mettre en mode bivouac ? Et ben oui, c'est ce que je veux dire. Au mouillage. Il fallait bien que cela arrive un jour, non ?

50 m de Limousine
Ce vendredi 31 mars, pile poil six ans après avoir quitté la marina de St Laurent du Var, La Boiteuse a quitté le ponton n°8 de la marina du Marin par une matinée aussi radieuse que peu venteuse. Quelques minutes plus tard, l'ancre mouillait par cinq mètres de fond en plein milieu de la Baie des Cyclones pratiquement déserte. Du coup j'ai balancé 50 m de chaîne (Y'a pas de raison !). Et en plus c'est 50 m de chaîne de 10 mm et non-plus de 8 mm, avec une gueuse de 10 Kg rajoutée à mi-chemin. Si avec tout ça je décroche quand même, c'est bien simple, je change de métier. Enfin, façon de parler. Disons que je revends le bateau et j'achète une ferme pour élever des canards.

Ça va le faire...
Le souci de cet endroit relativement tranquille, c'est qu'il me faut au bas-mot dix minutes d'annexe pour rejoindre la civilisation... Et deux aller-retours par jours, ça me bouffe quasiment un réservoir. Mais bon, j'imagine qu'avec le temps je vais arriver à m'organiser, et à retrouver le rythme du nomadisme. Car c'est un peu le but de tout ça voyez-vous ! Je n'ai pas encore l'intention de partir, mais je me suis dit qu'après un an d'escale bien confortable, il serait bien que je reprenne le rythme, mais en douceur. Je veux bien me faire violence, mais je ne suis pas maso pour autant ! Donc voilà le programme. On va rester tranquillement au mouillage quelques semaines, histoire de (re)-trouver nos marques, Touline, Zika et moi. Et ensuite, quand je me sentirais prêt, et que les alizées se seront un peu calmé (c'est déjà un peu le cas), on partira pour les Antilles Néerlandaises. D'ici là, comme je vous l'ai déjà dit, il va falloir que je m'organise et que j'améliore deux ou trois petites chose.

Mais rassurez-vous, je vous tiendrais au courant ! Car s'il est une chose dont je me suis rendu compte assez vite (deux jours, c'est super rapide comme prise de conscience), c'est que je me fais toujours autant chier au mouillage ! Du coup, je m'occupe en rangeant ce qui devait être ranger depuis des mois, je gamberge, je prends le temps d'écrire, tout ça... Je gage que les lecteurs qui me sont restés fidèles malgré mon absence prolongée en seront ravis !


Tu fais quoi là ?
Sinon, juste pour le fun, sachez que bestiaux sont pour une fois unanimes et solidaires. Les deux n'apprécient, mais alors vraiment pas, d'être au milieu de nulle-part ! Zika ne supporte plus de rester seule, et Touline a décidé de dormir dans l'annexe au cas ou. Là aussi, va falloir que j’apprenne à gérer...

M'en fout, j'irais pas plus loin
Mais euhhhhhhh....
On est là !



12 commentaires:

Jingle Catamaran a dit…

J'ai trouvé mon maitre ! Je me met des baffes pour mette mon blog à jour mais toi ... rien depuis Janvier ! :)

Courage !

Julien Chanu a dit…

Formidable ! Les Aventures du Gwen vont reprendre le vent ! J'ai hâte.
Bonne préparation.

Dans mon joli jardin a dit…

Coucou Gwendal
Un premier pas franchi, la suite pour bientôt ;-)
Peut on vous souhaiter un bon rangement et dans quelques semaines un futur bon départ ?
Belle semaine sous le soleil (enfin si possible) parce que les tropiques sous la pluie c'est loin d'être folklo

Regis a dit…

Enfin des nouvelles.content de voir que tu retrouves le moral et des envies de continuer.a bientot sur ton blog deux mois sans nouvelle c est tres long.calins a tes deux companions.

Bateau Loïck a dit…

Salut mon Grand,

Waow! tu as fait dans le radical! Digital détox ? C'est une expression à la mode et package touristique (sic) que j'ai vu sur Ilha Grande, ha! ha! Tu peux au moins aller à terre dans la baie pour dégourdir les jambes du chien ?
Nous après un an à Ilha Grande nous avons repris la mer. Eh bin c'était vraiment sympa, mais on a pris des fenêtres de demoiselles. Le nouveau chat (Toa comme esta a toa, "être à la remorque" littéralement mais surtout utiliser pour "être à rien foutre"), il n'a pas le mal de mer.
On est aux Abrolhos. Bises

Gwendal DENIS a dit…

@Jingle : Tu sais, quand on a rien à dire, il vaut mieux se taire moi je dis :)

@Julien : Yes, c'est reparti pour un tour !

@Dans mon Joli Jardin : En Martinique c'est la saison sèche. Mais les tropiques sans la pluie, ne seraient pas les tropiques, hein ?

@Regis : Je transmettrais aux bestiaux quand ils auront fini de me faire la gueule !

@Bateau Loïck : Digital detox ? Même pas en rêve !!! Même si ça me prend un temps fou, j'ai mes deux sessions par jour d'internet !
Bienvenu à Toa !

aglae75 a dit…

C'est un comble qu'il est fallut que tu quitte ton ponton pour donner des nouvelles, mais comme tu dis quand on a rien à dire autant se taire.
j'imagine que les deux voyages à terre sont aussi pour Zika, quoique il faut lui apprendre à faire sur le pont si ce n'est déjà fait. Contente d'avoir des nouvelles, bisous à toi et tes "filles".

Lucas Depreitere a dit…

Salut la troupe,

Bien content d'avoir de vos nouvelles ! Tes lecteurs sont en effet très heureux d'en avoir je pense. Toujours aussi agréable à lire et très belles photos ! ;-)
Bonne prépa. et à bientôt.
La bise aux bestiaux.

Anonyme a dit…

Alors bien arrivé au mouillage c'est déjà ça!!!!
Si ZIKA s'ennuie au mouillage t'inquiète pas MARLEY a le blues en métropole il a perdue sa copine....pas facile à vivre quand on est ados....
La bises de la part de TOBAGO

Gwendal DENIS a dit…

@Aglaé : Zika sait faire sur le pont lorsqu'elle n'a pas le choix. Une bonne chose pour les futures naves.

@Lucas : Vu comme je me fais chier, je pense que la préparation va aller assez vite...

@Tobago : Ce matin je lui ai fait le coup en arrivant aux pontons : 'Il est où Marley ?" Elle est devenue dingue et a filé direct au cul de ton bateau. Oui, je suis cruel parfois. :)

Anonyme a dit…

Bonjour Gwendal,
Se taire quand on n'a rien à dire, c'est bien mais on peut l'écrire ;)
Je te souhaite une bonne préparation pour la prochaine nav et plein d'énergie pour remonter la chaîne.
Au plaisir de te lire.
David de Nantes

Johnny Zeisner a dit…

J'ai plus rien a fumer, plus rien a sniffer, plus de canettes de biere ni de bouteilles d'alcool, mais ce dont je suis en manque c'est la WIFI.Une drogue dure.
Je lis la publication un peu tardivedment,j'ai pris l'habitude des publications trimestrielles.
Pour la wifi, pense a acheter un amplificateur de signal, comme ca tu mouilles en face de la marina, ou la ou il y a la wifi, et tu bouge plus ton cul du bateau.