mardi 3 août 2010

Chaud devant !

Un dicton marin dit que ce qu’il y a de plus dangereux en mer, c’est la terre.
Bon, il y a aussi les autres concourants... Surtout si ceux-ci vous massacrent votre gouvernail et que vous vous retrouvez pleine balle sans pouvoir rien y faire !
Sauf sauter à l’eau avant que le bateau ne percute la planète.

3 commentaires:

Bourreau fais ton office a dit…

Il peut aussi ce produire l' inverse : un véhicule terrestre entrant en contact avec l' élément liquide : http://www.abrutis.com/video-un+bus+coule+dans+la+seine+a+paris-30834.html

Et puis, voir Groupama se casser la gueule, moi, ça me réjouirait plutôt :) ...

monique a dit…

Oui si le mur de Groupama pouvait être prémonitoire !!!

Dommage que Phil n'ait pas le temps de nous le narrer en détail sur son blog !

ça va Gwen, ton bachotage pour le permis ?

Gwendal a dit…

@Bourreau : Mouais... Fluctuat nec mergitur tu parles ! Que de la gueule ces parigots !

@Monique : Ce n’est pas pendant la course du Figaro. Ce sont les Extreme Sailing Series avec des catas de 40 pieds. De véritables bolides capables de faire du 74 Km/h !
Sinon oui, ça bosse dur. Enfin... je potasse mon code dans les transports en communs et je m’exerce sur l’ordi à la maison. Je fais un premier examen blanc demain jeudi... Et je passe l’examen pratique la semaine prochaine.