dimanche 19 février 2012

Entre escale technique et tourisme...

28°07.565N 15°25.565W
Las Palmas

Las Palmas
Il y a une semaine je débarquais à Las Palmas, avec une idée relativement confuse de ce que j’avais à y faire... Oh bien sûr, je savais que j’étais là pour équiper mon navire, mais l’énormité de la tâche à accomplir était telle que je ne savais pas trop par quel bout la commencer... Je me disais que j’avais réussi malgré un break de six mois à rallier Las Palmas depuis le France, que j’étais aux portes de la suite de mon voyage, et que mon expérience acquise me donnait une assez bonne idée de ce qu’il me manquait et de ce que j’avais à améliorer sur mon bateau.
Seulement voilà, je n’avais aucune idée de la façon dont cette escale allait se dérouler. La seule chose que je savais, c’était que j’étais là pour un bout de temps.

Alors, histoire de m’organiser et sitôt la Boiteuse récurée de fond en comble, j’ai commencé à faire une liste (j’aime bien les listes !) de tout ce que j’avais à faire... Boudiou qu’elle est longue cette liste ! Surtout qu’avec le temps j’y rajoute des items quasiment tous les jours !

Régulateur Navik
Et tout en haut de cette liste il y avait bien sûr, un régulateur d’allure à trouver. Mais si, souvenez-vous, je vous en ai déjà parlé ! Il s’agit d’un appareil mécanique qui se fixe à l’arrière des voiliers et qui leur permet de garder un angle permanent par rapport au vent. J’avais initialement l‘intention d’en faire fabriquer un sur mesure au Canada, et c’est aussi un peu pour ça que je venais à Las palmas et que je pensais y passer du temps... Car c’était un coup de six semaines d’attente en plus des 3500 € que ça allait me couter.
J’utilise l’imparfait, vous l’avez noté bien sûr, car figurez-vous que je suis tombé dès le lendemain de mon arrivée sur une petite annonce placardée au Sailor’s Bar. Un type vendait un régulateur de marque Navik, pour 1400 € !
Ni une ni deux je téléphone, et j’apprends que les 1400 €, sont devenus 1000 €. Et le lendemain, grâce à l’intercession amicale de Norbert (Takarii) je me retrouvais acquéreur d’un Navik en très bon état pour la somme de 900 € ! Elle est pas belle la vie ?

De la haute technologie !
Dans la foulée, j’ai également fait l’acquisition d’un GPS fixe (un Garmin 152) que je n’ai pas encore installé. Puis j’ai changé toutes les ampoules du bateau, feux de navigation compris, par des leds. Prochaine étape, changer tout mon parc de batteries... En fait, lorsque j’ai réalisé que l’aiguille du voltmètre flirtait un peu trop souvent avec les 10 volts, je n’ai pu que me résoudre à prononcer le décès d’au moins une des trois sœurs... Et à sacrifier les deux autres. Et oui c’est comme ça, les batteries sont des sœurs siamoises, et quand y’en a une de morte, il faut changer toute la portée.

Bref, comme vous pouvez le constater je ne chôme pas. Cependant, je vous rassure tout de suite, je reste encore et toujours un glandeur patenté. Aujourd’hui par exemple j’ai prévu de ne rien faire sauf m’occuper de mon blog. Vendredi je suis allé visiter la vieille ville de Las palmas ainsi que la Casa de Colón... Et hier au soir j’ai assisté au défilé du carnaval ! Et oui, chers lecteurs, votre Capitaine a joué les touristes !
Et qui dit touriste, dit forcément photos... Ben oui, forcément.

La Casa de Colón
La Casa de Colón, se situe dans le quartier le plus ancien de la ville. Un très beau quartier à l’architecture coloniale, où de magnifiques terrasses à encorbellement surplombent les rues pavées. Les façades sont joliment colorées et nulle enseigne commerciale ne vient en ternir la beauté... Juste derrière la cathédrale Santa Ana, se trouve la Casa de Colón qui comme son nom l’indique est sensée être la maison où a résidé le célèbre Cristóbal Colón en aout 1492. (Oui, chère lectrice blonde, je parle en effet de Christophe Colomb)
 Et cette magnifique maison possède en son sein un musée dédié au découvreur ainsi qu’à l’histoire de Las Palmas. Un musée qui est en plus gratuit ! Je ne me suis donc pas fait prier pour y passer un couple d’heure, bravant tous les interdits pour vous en rapporter quelques clichés. 

Le patio principal
Tout simplement beau
 J’ai plus apprécié le cadre que les objets qui étaient exposés... Outre un livre de bord à l’écriture soignée (comme le mien !) on peu voir de très belles maquettes des trois vaisseaux originaux qui naviguèrent jusqu’aux Indes... (Enfin, ça c’est ce qu’ils croyaient). Quelques instrument de navigation, des cartes toutes aussi farfelues les unes que les autres, mais c’est à peu près tout. Par contre la maison... Waouh ! La restauration a été parfaite ! J’ai particulièrement aimé l’atmosphère des patios, petits ilots de verdure et de fraicheur au milieu du bâtit... Et puis en plus s’il y a un couple de perroquets qui se balade en liberté dans le patio, on a tout de suite l’impression d’être sous les tropiques !

Et puis hier au soir je suis allé assister au défilé du carnaval... Et là encore, j’ai été agréablement surpris. Cela n’a rien à voir avec l’ambiance du carnaval niçois auquel je suis habitué et qui pour être franc me dégoute un peu par son aspect outrageusement commercial et élitiste. Ici, c’est vraiment le carnaval du peuple et non pas un défilé de paillettes pour touristes. Des familles entières viennent y assister, déguisées pour la plupart, et assistent au défilé tout au long des rues qu’aucune barrière ne vient endiguer. Ça chante, ça danse... Bref, c’est la fête !
Bon, j’avoue à mon grand regret que je ne me suis pas laissé prendre au jeu... Je suis resté en retrait, essayant de prendre quelques clichés que la luminosité rendait difficiles. J’ai néanmoins fais quelques images qui bougent à votre intention.



Voilà ! Je crois que ce sera tout pour l’instant. La suite en images qui bougent pas !

C'est le matin...
La Niña , ma préférée... Parce que elle, elle pouvait remonter au vent.
La cabine de Colón sur la Santa Maria

Un habitant du Nouveau Monde...
Tout à fait à sa place dans ce décors.
Le deuxième patio avec son puis et sa chapelle
Fraicheur
Couleurs
Beauté
Excentricité

11 commentaires:

Captainhaka a dit…

Ça commence déjà à sentir bon la mer des Caraïbes ton histoire...

Gwendal a dit…

Non, pas les Caraïbes... Pas cette année en tous cas. Mon objectif est l’hémisphère sud. Le Brésil, l'Argentine, le Chili.

Captaingils a dit…

Bom tarde marinero,

Tu la tiens enfin pleine main bon plein, la drisse du rêve, la drosse de l'aventure, l'écoute du large, le bout' de liberté … Je sens que les miles, et les mots vont dérouler pleine bourre désormais … A mon tours de rêver par procuration et d’apprécier ta douce métamorphose d'homo politicus en homo maritimus … Et le regard s’éclaire, et la ligne s'affine et les douches s'espacent … Bref ...

Juste, si je peux me permettre un ou deux conseils, comme ça vu de loin … De souvenir, des Canaries au Cap Vert, bientôt la grande différence sera … Plus de pontons !!!
Alors, dans ta petite liste des choses à faire j'ajouterais bien :

Une grosse inspection de ton annexe et de son moteur (dont tu n'as jamais parlé jusqu'ici, non ?) et de la facilité de sa mise a l'eau – ce sera bientôt ton quotidien : pièces détachées - bougies, colles et pièces, huile 2T, cadenas moteur, pagaies, un filin inox pour l’amarrer au bateau - c'est ballot, mais ça rassure, la nuit

Et puis tes mouillages, tu en as combien, combien de mètres de chaîne (pas chères aux Canaries), et puis affourcher des fois c'est … rassurant … Et puis il faudra peut être en laisser un au fond, ou un qui va se tordre, bref checke tes ancres

Et puis la bouffe bientôt (un gros jambon fumé tu ne le regretteras jamais, même si ça vaut la peau du ...) ...
Et puis la pèche aussi (prend un fusil harpon – un splingar comme ils disent là bas et des élastiques de rechange, voir un filet – moi non plus je n'aimais pas trop nager, mais bon bientôt ..., et cette combinaison t'en es où ??? …). Au fait tu ne pèches jamais rien ?

Et puis, et puis et puis bon … T'es grand tu sais …. Ah ouais, ne jette pas tes vieilles batteries là, aux Canaries. Tu feras sûrement un heureux au Cap vert où quelques ampères résiduels ont beaucoup plus de valeurs ...

Je me souviens encore du frisson de plaisir quand mon régulateur a commencé à fonctionner. Marionnette, équilibres !!!
Et surtout, surtout, pas d’atterrissage de nuit si tu connais pas le coin, quelles que soient les conditions de mer … Tu sais toi ...

Alleye, j’arrête mes conseils à la mord moi le … Juste ce petit mot pour te dire que je te lis, que c'est pour moi une vraie petite bulle de liberté en cette exécrable période de mascarade électorale, et histoire de te motiver le neurone quand tu prends ton cahier à spirale …

Caline bien la touline de ma part
Et pour sûr qu'on se la boira ensemble, un jour, cette petite bière
Gilles

Trinita a dit…

Sympa cette visite...
A propos, j'en ai fait une hier et j'ai pensé à toi : J'étais à Paris au Panthéon, et à un moment j'ai vu marqué Bougainville. Bougainville, Bougainville, ça me dit quelque chose... Ah oui, La Boudeuse !

Gwendal a dit…

@Captaingils : Comme toujours, les rares fois ou le Maitre es-utopie vient me commenter, j’en suis à la fois honoré et tout chamboulé. Je bois tes conseils mon cher Gilles.

Alors, en ce qui concerne l’annexe, Miss B pour les intimes, j’ai eu le loisir de l’essayer en juillet. Le moteur est ok, mais j’ai une petite fuite récalcitrante au niveau d’une couture... J’ai quasiment tout essayé pour la colmater, mais celle-ci résiste. Bon, rien de dramatique, et rien qu’une demi-douzaine de pompe à pied journalier ne puisse résoudre.
Je prends bonne note des quelques bougies de rechange, ainsi que du cadenas et du filin en inox... J’ai eu vent des pratiques de turnover capverdiennes concernant les annexes et autres dinghys, et franchement ça me ferais mal de me la faire voler pour ensuite la racheter à mon voleur.
J’ai deux mouillages complets. Un principal de 30 m de chaine plus 30 m de câblot, et au autre de 20 m plus 20 m. Plus une troisième ancre plate de 12 kg. De ce côté là, je pense être paré.
Côté pêche, j’ai ma nasse et quelques lignes mais je suis toujours aussi nul pour ce qui est de la pêche à la traine. Zéro poisson depuis un an ! La combi et le fusil harpon font déjà partie de ma liste...
Le jambon qui coute un bras sera bien sûr en bonne place suspendu dans le carré...

Et toi alors ? Tu donnes toujours de ta personne en Haïti ou tu es rentré en France ?


@Trinita : Bougainville... Ce nom évoque tellement de chose ! Des odeurs, des lumières...

Thrse a dit…

Sympa ton carnaval! SI j'avais été avec toi, je t'aurais entraîné dans un folle danse du corps, t'aurais eu chaud, transpiré... Bon chuuuuut!!!! Je m'arrête là, des oreilles chastes pourraient écouter aux portes!

Gros bisous mon chéri!

Gwendal a dit…

@Thérèse : Vile tentatrice ! ;)

lucifer ! a dit…

et moi qui n'y connais rien , j'ajouterais un bon harnais , comme touline ,pour les jours où ça balance vraiment .

Gwendal a dit…

@Lucifer : Le harnais c'est pour les tap...... ! Euh... Pardon !
Mais oui j'en ai déjà un Lucifer, ne t'inquiète pas. Je le mets quand je commence à avoir la pétoche !

Monique a dit…

Moi ce sont les patios que je préfèrent...j'aurais aimé la faire avec toi, cette balade ...

Gwendal a dit…

@Monique : On se serait bien amusé en même temps qu'instruit ma Momo...