mercredi 27 mai 2015

Il n'est pas interdit d'avoir de la chance...

07°02,149S 34°51,353W

Marina Jacaré, Paraiba, Brésil

Marina Jacaré
Boum-boum-boum... Quelqu'un vient de frapper sur le balcon de La Boiteuse. J'ouvre un œil, puis deux. Sur l'horloge de mon téléphone il est marqué qu'il est 16H05... Ma sieste aura duré deux heures et demi, je peux donc me lever sans regrets et accueillir le visiteur avec le sourire.

C'est Francis, le gérant de la marina. On est en train de réparer un des piliers du ponton sur lequel je suis amarré, et ce serait bien que je bouge mon bateau si je ne veux pas courir le risque que ledit pilier en béton me tombe sur le coin de la gueule. Je suis reposé et de bonne humeur, pas de problème, le temps de prendre un café et je vous fais ça !

Vroum-vroum fait Mercedes. Les marinheiros me libèrent et le faible courant de cette fin de marée descendante m'écarte doucement de mon voisin. J’enclenche la marche arrière et... rien ne se passe. Je tripote le bitoniau, réenclenche la marche arrière, puis la marche avant... Aucun remous à l'arrière et La Boiteuse continue de dériver !

Heureusement tout le monde est encore à son poste et je suis encore assez proche pour pouvoir relancer mes amarres. La Boiteuse est sauve, et grâce à l'annexe de la marina je peux rejoindre ma nouvelle place en toute sécurité.

Je devine ce qui a pu se passer, probablement une rupture du câble de l'inverseur, mais cela ne nécessite pas que je me lance dans une réparation urgente avec lampe sur le front et tout le bordel. Le soleil se couche... et c'est l'heure de l'apéro ! Donc, on verra demain quand il fera jour...

Le lendemain le soleil est à peine levé que j'entreprends de jeter un œil à ce fameux câble... Au premier coup d’œil, tout m'a l'air en bon état. Je me dis alors que ça doit peut-être venir de l'inverseur lui même, vous savez cette boite qui nécessite que je vide entièrement ma couchette à bordel afin d'y avoir accès ? Oui, celle la !

C'est alors que je réunissais mon courage afin de m'atteler à la tâche, que mes yeux tombent sur mon arbre d'hélice... Doux Jésus ! C'est quoi ce bordel !
Oups !

L'arbre était carrément sorti de son axe !!!!

Bon, en réalité c'est moins grave qu'il n'y paraît. Changer le câble de l'inverseur eu été bien plus chiant et cher ! Mais quand même, vous vous rendez compte un peu si cela m'était arrivé en pleine mer ? Il n'est pas interdit d'avoir de la chance disait mon ami Hughes... 
 

T'es prête ?
Mais je suis en marina, et ce n'est donc pas les outils ni les conseils qui manquent. Après avoir galéré à démonter le tourteau (changé l'année dernière à Vitoria si vous vous souvenez), je constate que l'écrou qui était sensé maintenir l'arbre solidaire de l'ensemble s'est dévissé. Un coup de nettoyage, quelques longues heures d'essais infructueux et un peu d'huile de coude et revoilà mon arbre fixé !! Trop fort le Gwen ! (merci quand même à tous ceux qui m'ont éclairés de leurs lumières !)

Bon ben voilà, j'espère seulement que je n'ai pas trop fait de conneries et que la réparation tiendra. Parce que La Boiteuse ne devrait pas tarder à reprendre la mer. Si-si, n'en déplaise à ceux qui pariaient sur une escale prolongée – et ils n'auraient pas été en tort me connaissant – nous allons bientôt partir !

Quand ? Et bien... disons la semaine prochaine. Ça vous va la semaine prochaine ? Allez, on fait comme ça !

Les crabes font la ronde

18 commentaires:

Gauche Decombat a dit…

content d'avoir de tes nouvelles, et que cet incident soit résolu. Je pense souvent à toi, et je me dis en effet que tu as de la chance. En même temps, je me vois mal faire face à ce genre de situation, moi si peu bricoleur ! Bonne continuation l'ami. Et quand tu reviens en France, dis moi le et j'accours ! J'aurais franchement grand plaisir à faire ta connaissance. Que la force soit avec toi

Monique a dit…


Un coup de bol que ce ne soit arrivé lors d'une manoeuvre pour te garer ( oui je sais c'est pas le mot !) dans la marina... !!!

Une petite révision de la bête ne serait pas du luxe avant de repartir pour plusieurs jours, non ?

A très vite !

Anonyme a dit…

Bonjour Gwendal,

On fait comme ça Gwendal !
Va pour la semaine prochaine !

Et la prochaine escale ?
Combien de milles ?

Cuba pourrait-il figurer dans ta navigation ?
Le Cuba d'hier, d'aujourd'hui et de demain ne serait-il pas un sujet d'articles
propices à passer à autre chose après le Brésil ?

Bravo au mécano de l'équipage.

A très bientôt pour la suite.

David de Nantes

Astrd a dit…

Yes !! Ca se passe dans de bonnes conditions ! Mais il y a une chose que je ne comprends pas : puisque tu es arrivé jusque là sans problème, et j'imagine au moteur, cet incident a eu lieu à l'arrêt à la marina amarré au ponton ?! (Je ne sais pas si je suis claire dans ma question... :/ )

A part ça ok pour moi, on fait comme ça et puis on s'appelle on s'fait une bouffe.

Et que ta bonne étoile continue à veiller sur toi (j'aime mieux parler de bonne étoile que de chance).

Gwendal DENIS a dit…

@GdC : En France j'y serais bientôt... mais ce sera en Guyane ! Sinon, à moins d'un imprévu je ne pense pas que je rentrais en métropole un jour. En vacance peut-être si j'en ai les moyens.

@Monique : La Boiteuse est en bon état rassure toi ma Momo.

@David : Ça fait beaucoup de questions !
St Laurent du Maroni à 1500 milles.
Non, je ne pense pas que j'irais à Cuba... et je le regrette. Ce sera plutôt Colombie et Panama.

@Astrid : L'incident a eu lieu effectivement lors d'une manœuvre en Marina. C'est à dire que le bordel à choisi ce moment la pour foirer et pas un autre. C'est plutôt cool non ? Donc j'imagine que cosmologiquement parlant je dois avoir une bonne étoile...

Sandrine Chamussy a dit…

Ça me rapelle la fois ou j'ai noyé ma pauvre Bloup au beau milieu d'un village alors que je venais de passer les dernier 30 km dans le desert de Lançois dans les memes conditions a cause de cette foutue saison des pluies.
On est protégés pour sur par quoi ça je sais pas! Mais ça fonctionne c'est tout ce qui compte.
Au fait n'oublie pas de me faire un coucou en passant devant ponta negra
vai com Deus :P

Frédérique a dit…

Ah la bonne nouvelle... Reprendre la Mer, le Voyage......
Ce ne va être que du bonheur pour moi, suivre votre voyage est un rêve toute éveillée......
Çà fait du bien à l’âme votre partage de vos Aventures.....
Bon vent, beau et bon voyage.....

aglae75 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
hedilya a dit…

"Colombie et Panama", va falloir annoncer un vague calendrier, j'ai une parole à tenir ...

aglae75 a dit…

ça me remémore notre mésaventure à Portimao, où sans nos réflexes rapides, nous faisions du bateau tamponneur. Nos vieux moulins vibrent un peu plus avec l'âge aussi, une petite vérification des boulons et écrous est prudente après chaque nav. Bon vent pour next week. Abrazos amigo.

Anonyme a dit…

Ah!la rupture du câble de l'inverseur....
Sur le point d'ancrer un été dans le mouillage journalier à quelques milles de notre ponton, le capitaine me crie "vas-y, juste un p'tit coup de marche arrière". Bien incapable de tirer doucement, j'enclenche la marche arrière à fond et me fais 'doucement' engueulée (les joies de la navigation en couple!!!) La journée se passe au mieux jusqu'au retour et à la manœuvre d'amarrage qui voit le bitoniau, comme tu dis, rester dans la main de mon marin ahuri! Heureusement pour nous grâce aux copains venus nous secourir, cette mésaventure s'est bien terminée et j'ai même eu droit à des excuses^^
Il est plus que recommandé d'avoir de la chance sur l'eau!!!
Bon vent pour la suite de tes aventures.
Marjo

la Lésion d'Honneur a dit…

Moi je dis "Bonne étoile" ! et c'est bien comme ça !

Gwendal DENIS a dit…

@Sandrine : Les probabilités sont neutres, et il n'y a pas de raison qu'elles ne nous soient pas favorables de temps en temps :)

@Frédérique : Fait attention quand même. Je rappelle que La Boiteuse peut créer une dépendance lorsqu'elle est consommée à haute dose !

@Hedilya : A priori, et à moins d'un impondérable, je dirais Noël en Colombie...

@Aglaé : Avec nos vieilles coques c'est dingue tout ce qu'on doit vérifier... Tout en sachant que ça pétera un jour. Faut être dingue pour faire ce qu'on fait non ?

@Marjo : Les coups de bol, heureusement qu'il y en a... Sinon, on pourrait aussi parler de la loi de Murphy...

@La Lésion : Baraka c'est bien aussi :)

Gérard Maillot a dit…

Salut Gwen, sans ordi depuis l'année dernière, je reprend avec joie la lecture de ton blog. Au sujet de ton incident mécanique, je pense que sur un tel accouplement, le serrage doit être freiné avec un frein filet type loctite*. (Si le freinage était mécanique, l'arbre ne se serai pas désolidarisé.). Si tu n'as pas utilisé ce genre de produit l'incident se reproduira certainement. J'espère que ce conseil t'as été donné par ceux qui t'ont aidés, sinon tu es bon pour un nouveau vidage de coffre....
Amicalement,
Gérard.

Anonyme a dit…

salut

il s'est sorti a cause de la marche arriere

serge

Anonyme a dit…

de la colombie tu peux faire comme moi monter a cuba puis redescendre...arrete toi a Degrades de cannes a cayenne. a panama et en colombie tu vas payer 200 usd, a panama j ai rien fait... si tu passe par san blas (forcement) on te controlera pas, apres pour le canal tu as droit a 72h pour pas payer ce cruising permit...
extrait de ma page de blog qui te concerene...

J’en profite pour remercier celui qui m’a poussé à écrire le blog, et surtout à l’écrire à ma manière, quitte à ce que ce soit trop personnel. Le blog avec un style qui vaut le détour de Gwendal et de son chat Touline, du voilier « la Boiteuse ». Il a passé beaucoup de temps au Brésil, c’est comme ça que je suis tombé dessus à l’origine. ; il va remonter vers la ou je suis passé il y a un an: Je lui conseille Cayenne en Guyane, La marina Dégrades de Cannes où il rencontrera des Français comme nulle part ailleurs, zapper Kourou, puis de remonter le Maroni qui fait frontière avec le Surinam jusqu’à Saint Laurent, et de la visiter un peu le Surinam, zapper Paramaribo la Capitale. Puis 4 ou 5 jours de navigation facile jusqu’à Tobago (diesel 30 centimes /litre), s’il a des travaux à faire, Chaguarmas à Trinidad ou j’ai été moi ou alors, Grenada…J’ai lu sur son blog qu’il ne sait pas s’il passe par le Venezuela…D’après ceux qui y ont été, c’est dangereux pour de bon, néanmoins c’est un grand pays avec quelques niches, la petite ile Los Roques ou j’ai oublié d’aller ;ceux qui y sont passé ont adoré ; Porto da Cruz pour des travaux à moitié prix de Grenada ou Trinidad; ne surtout pas longer la côte pour y aller, et avoir des dollars US en cash. Qu’il demande à Lionel du voilier « Rebelle » a Cayenne pour les détails, lorsque j’y étais il revenais de Porto da Cruz.

Johnny Zeisner a dit…

encore un conseil, vu que t'as pas trop de sous, si t'as besoin de batteries, la 100AH a curacao se trouve a 100 usd; ( en france c mini 200 euros)... a panama canal oublie la marina de shelter bay qui est super cher.

Gwendal DENIS a dit…

@Gérard : Lorsque j'ai remonté l'arbre j'ai pris soin d'en mettre, de la Loctite. Mais hélas il y a une vibration qui ne me plait pas... Je dois re-démonter l'ensemble et voir ce qui cloche.

@Serge : Très certainement.

@Johnny : Merci pour l'hommage et les conseils !