lundi 9 janvier 2012

Boudiou !


30°25.322N 09°37.025W
Agadir

Au boulot !
Boudiou ! On est déjà le neuf du mois ? Comme le temps passe vite quand on a des choses à faire !
C’est que je n’ai pas chômé pendant cette semaine, je vous prie de le croire. Enfin... je suppose que mon appréciation d’une semaine laborieuse est quelque peu éloignée de ce que la plupart d’entre vous vivent au quotidien. J’en ai bien conscience croyez-le. Mais que voulez-vous, lorsqu’on a décidé de passer le reste de sa vie à glandouiller, une brusque accélération du rythme de vie, aussi faible soit-elle, ressemble à quelque chose de monstrueux !

Ici, la bouche d'aération fera l'affaire...
Lundi dernier, j’avais décidé de prendre le taureau par les cornes et d’attraper mon technicien en panneau solaire par le colback pour ne plus le lâcher. Mais comme je sentais que cela risquait d’être assez coton comme affaire, au dernier moment je pris une décision un peu folle... J’allais acheter tout le matériel nécessaire et l’installer moi-même !
Il faut quand même que je vous dise que question travaux manuels, je suis une quiche diplômée, d’où le côté un peu loufoque de cette décision subite. Mais bon, après en avoir discuté avec mes voisins, l’installation ne me semblait après tout pas si compliquée que ça... Et puis je me disais que si c’était moi qui installait le bordel, je saurais exactement comment c’est foutu, et à même de réparer si besoin était.

Le tube inox est fixé
Le soir même je prenais livraison de tout le matériel et le lendemain j’attaquais l’installation en commençant par tirer les câbles.
Je ne sais pas ce qu’il en est pour les autres propriétaires de bateau-maison, mais personnellement j’apprécie moyennement de faire des trous dans mon bateau... Et même si ceux-ci se situent loin, très loin, de la ligne de flottaison. C’est comme ça.
Genesis à fond dans les oreilles histoire de me mettre dans l’ambiance, je pris néanmoins ma perceuse et j’attaquais de bon cœur. Deux heures plus tard, j’en avais fini.
C’est là que je me suis rendu compte que mon frigo était vide et qu’il allait me falloir faire quelques courses. Donc, fin de la journée de travail et direction le Marché Central d’Agadir ! Et puis comme il me manquait quelques petites choses, comme des colliers de serrage, une boite de dérivation et du fil (forcément trop court !), je n’aurais pas pu aller plus loin dans mon ouvrage.

Le plus, le moins... Ok !
Le mercredi je passais ma matinée à la recherche du matos qui me manquait, et le jeudi je m’y mettais vraiment. Et quand je dis vraiment, ça veut dire que j’ai bossé de 10H00 du matin jusqu’à 18H00, sans même prendre le temps de déjeuner ni de faire de sieste ! (C’est ça qui est bien avec les paresseux comme moi, de temps en temps, mais pas trop souvent quand même, on est capable de se transformer en bourreau de travail!)
Le soir j’avais effectué les branchements et tout semblait fonctionner à merveille... sauf qu’il faisait presque nuit et que je ne pouvais pas vraiment me rendre compte si mes panneaux produisaient de l’électricité, ou pas. Et c’était en fait le « ou pas ».

Rhoooooo....
Ça, je m’en suis rendu compte le lendemain matin... L’un des panneaux semblait délivrer un chouya de jus compte tenu de sa mauvaise exposition, et l’autre semblait avaler tout ce que le premier produisait ! Et rien n’arrivait aux batteries bien sûr... Après avoir scruté avec attention mon dispositif, j’ai soudain constaté que sur un des panneaux il manquait carrément les deux diodes anti-retour ! Quel con ! Me suis-je écrié, sans trop savoir si c’était à moi que j’adressais l’insulte ou bien au type qui m’avait livré les panneaux sans les vérifier.
Je saute alors sur mon téléphone et j’avoine le technicien, le sommant de rappliquer au plus vite pour me réparer tout ça. Ce qu’il fit, mais pas avant le lendemain après midi, bien sûr.

Bref, on est lundi, et une semaine après le début de l’installation, tout fonctionne à merveille ! Sauf que pour la première fois depuis je ne sais combien de semaines ou de mois, le soleil a décidé de rester planquer derrière des nuages ! Grrrr...

La Bête
Cela dit, tout ne fut pas que galères durant cette semaine. J’ai reçu d’agréables nouvelles en provenance du Québec, où l’entreprise qui fabrique le régulateurd’allure Jean du Sud dont j’ai besoin a gentiment répondu à ma demande d’information. Pour vous la faire courte, en six semaines ils vont pouvoir fabriquer mon engin sur mesure et me le livrer à l’aéroport de Las Palmas.
Alors pour ceux qui se demandent ce qu’est un régulateur d’allure, je vous la fais courte : Il s’agit d’un appareil qui se fixe à l’arrière du voilier et qui lui permet de garder un angle constant par rapport au vent. En plus simple encore, c’est comme un pilote automatique mais qui marche sans électricité.
Vous voyez un peu l’utilité du truc ? Bon d’accord, c’est peut-être un poil disgracieux comme dispositif, mais je vous jure que c’est vraiment indispensable pour qui veut allez loin. Et je veux aller loin !


Autre nouvelle, comme de toute façon la météo est plutôt merdique pour les jours à venir, j’ai commandé à un artisan des housses de protections pour mes panneaux solaires ainsi qu’un nouveau taud. Un taud, c’est l’espèce de bâche qui se fixe au dessus du cockpit pour protéger votre Capitaine des ardeurs du soleil, mais aussi de la pluie le cas échéant. Et accessoirement ça fait un super terrain de jeu en forme de trampoline pour Touline.
Le tout me sera livré mercredi matin, et je prévois donc de partir le jour suivant. Ou celui d’après. On verra.

La destination de la Boiteuse et de son équipage sera in fine Las Palmas sur l’ile de Gran Canaria (voir carte), avec sans doute une petite escale à Gran Tarajal pour allez saluer quelques copains. Et avec un peu de bol, je vais même pouvoir utiliser le spi pour y aller... Mais chut, on fait comme si je ne vous avais rien dit, d’accord ?

Et oui ! Encore un bain forcé ! On en est à huit maintenant !

11 commentaires:

Thrse a dit…

et bien tu avances, c'est déjà ça!!!
Bien heureuse que tout fonctionne enfin pour toi. Pour les délais, je pensais que tu serais habitué, toi qui viens de la provence! Ce ne sont pas des exités non plus au niveau délais!

J'ai bien ris en voyant Touline! Juste revanche! Hi, hi!!! Bon, elle va finir pas aimé l'eau non?
Comment ça va faire par contre, lorsque tu va larguer les amares? Va-t-elle vouloir sauté aussi?
Gros bisous et passe une bonne journée cher Gwen

Benoit a dit…

Salut à toi comme j'ai pu lire tu n'a pas chômé cette semaine, pas facile de faire des journées continues sans sieste et de surcroit sans se nourrir .Hé oui pour moi le père Noël est passé j'ai du être très gentil.
A+ bonne mer à vous deux.

Gwendal a dit…

@Thérèse : C’est pas une question de pays, mais d’enjeu... Et moi mon enjeu c’est de partir le plus tôt possible ! Donc forcément la patience elle en prend un coup...
J’ai acheté une cage de transport pour Touline. Elle y passera ces douze premières heures de nave. On ne sait jamais !

@Benoit : Ouais, un vrai stakhanoviste ! Sinon, ton matos, franchement il est trop beau... Je veux le même !

Benoit a dit…

Staline aurait été trop heureux d'avoir des ouvriers (heu !!!!)comme nous dans ses mines, nous qui travaillons sans compter nos heures passées a créer notre bonheur afin d'alimenter nos rêves.
Super prix sur l’Angleterre pour tout le matos électronique

lucifer ! a dit…

ben, maintenant que tu as installé tout ça ,qu'est-ce que tu vas faire pendant la traversée ? rien! puisque tout est automatique !
Travailleur ? ouais ! pour mieux cacher le glandeur .
et puis j'espère que tu douches Touline après ses bains forcés ,pour enlever le sel.Mets toi à sa place ;Tu aimerais ,toi, vivre salé ?
Belle traversée quand même , et belle année ... la première d'une grande série j'espère !

Monique a dit…

Boudiou ! comme tu dis !!!!
Tu as eu de la chance de pouvoir changer ton matos ! Vu que c'était toi qui l'avait installé, ils auraient pu te dire que c'était toi le responsable des problèmes de diodes !!
Enfin, ici, c'est qu'on t'aurait dit !!

La Boiteuse a pris du relief avec ses panneaux !
Et pourquoi que tu changes ton taud..je l'aimais bien, moi, celui là !!

Un bisou à Lucifer au passage !

A très vite !

Gwendal a dit…

@Benoit : Le secret, c’est le rendement, pas le temps qu’on passe !

@Lucifer : Que nenni gentil démon, contempler la mer jolie, c’est du boulot !
Alors, je te signale une chose, les bains de mer semblent avoir un effet lustrant sur le poil de Touline... Ou bien est-ce parce que elle fait elle-même sa toilette après ? Manquerait plus que je l’arrose en plus !

@Monique : Désolé, mais cette immonde bâche ne pouvait décemment orner le chef de la Boiteuse version 2.0. C’est IMPOSSIBLE !

lucifer ! a dit…

ah ouiiii! regarder la mer jolie !
c'est l'essentiel !
Mmmmm ! bien reçu le bisou !

RPH a dit…

Rendez-vous au Yumbo Cemtrum à Playa del Ingles...

Gwendal a dit…

@RPH : Yumbo Center c'est noté. C'est au sud de l'ile.
Ya quoi là-bas ? tu y seras ?

la Lésion d'Honneur a dit…

Bon c'est super tout ça mais avec le temps qui passe tu vas partir quand ?