mercredi 25 janvier 2012

On y go !

30°25.322N 09°37.025W
Agadir

Mais oui Touline, on y va...
Bon, après quatorze appels téléphoniques, trois mails et presque une semaine de foutue en l’air, le virement que j’attendais a enfin été fait. Ce qui ne m’empêche pas, je vous l’avoue, de l’avoir toujours aussi mauvaise… J’en ai particulièrement contre ces foutues plateformes téléphoniques qui prennent bien soin de ne pas vous soumettre plusieurs fois le même interlocuteur dans la même journée, ce qui vous oblige à répéter encore et encore la même histoire. De même, si je pouvais avoir entre les mains le type avec deux de tension qui m’a répondu lorsqu’enfin on m’eut passé mon agence… Grrrrrr !!!
Je n’oublie pas non plus que tout cela ne serait pas arrivé si la marina avait disposé d’un terminal CB. Agadir se targue de vouloir devenir le Saint Tropez de la côte atlantique marocaine, qu’elle commence d’abord par entrer au vingt et unième siècle, après il serra toujours temps de se la péter…

Mais bon, c’est presque fini, dans quelques heures la Boiteuse et son équipage aura appareillé, laissant derrière elle les mauvais souvenirs. Un équipage qui s’est enrichi d’un membre supplémentaire depuis hier en la personne de Jonas, un jeune finlandais de vingt ans. Celui-ci s’était tout d’abord présenté juste après un couple de polonais que j’avais réussi à « placer » sur un bateau voisin en partance lui aussi pour les Canaries la semaine prochaine. Sur le moment j’avais dis non,  pensant qu’à deux (plus Touline) cela allait être assez… Et puis lorsqu’il est repassé hier, j’ai craqué. Si on était deux on pouvait très bien être trois… Non ?

Donc depuis hier Jonas a rejoint la Boiteuse et nous partons donc tous les trois en tout début d’après midi. Enfin, si la douane ne nous fait pas des misères bien sûr… Ce qui est presque couru d’avance étant donné mon profil et celui de mes passagers. D’ailleurs, on peut même dire que les misères ont commencé, puisque hier au soir, il était 23h30, le gardien     accompagné par un type que je ne connaissais pas dans un uniforme vaguement officiel, à toqué sur le pont de la Boiteuse. Nous venions de nous coucher et j’ai dû me rhabiller pour m’entendre dire que Jonas ne pouvait pas dormir à bord puisque il avait omit de se présenter à la police pendant la journée…
Là, j’ai faillis m’énerver.

Il faut vous dire, qu’ici au Maroc, sous prétexte de lutte contre le trafic de drogue et l’émigration, prétexte on ne peut plus fallacieux tellement la police et la douane sont corrompues, le plaisancier est comme dans une prison. Vous vous demandiez peut-être pourquoi en cinq mois je n’ai pas été fichu de prendre la Boiteuse pour aller me promener par une belle journée ensoleillée ? Et bien tout simplement parce que je n’en n’avais pas le droit. Enfin, pas exactement, mais les tracasseries administratives sont telles qu’elles dissuadent toute velléité de promenade. Le moindre visiteur, marocain ou étranger, est soigneusement contrôlé, et si celui-ci se présente en dehors des heures ouvrables vous pouvez compter sur quelques employés zélés pour jouer les informateurs auprès des autorités…
Résultat, à minuit Jonas a été obligé de prendre son duvet pour aller dormir sur la plage. Sous la pluie. Putain, j’avais honte vous ne pouvez pas savoir...

Le Maroc n’est déjà pas en odeur de sainteté auprès des marins pour des raisons de géographie et d’infrastructures. Mais à mon avis, vous pouvez rajouter la corruption, le flicage, l’incompétence généralisée et la vénalité ambiante, comme repoussoir. Alors voici un conseil, qui n’engage que moi : Amis voyageurs, passez au large ! Je suis sûr que vous arriverez à trouver un bon couscous à déguster dans un resto aux Canaries !

La suite en quelques brefs messages :

10H30 : C’est bon, le port et payé et les passeports sont partis à la douane.

12H45 : Fouille du bateau. RAS.
13H30 : Départ sous la pluie.

A dans pas longtemps !


Jonas, Touline, Jeff et votre serviteur


13 commentaires:

Gildan a dit…

Bonne route à tout l'équipage ! Et soyez prudents !
:)

Benoit a dit…

Bon vent bonne mer et ne prend pas trop d'avance va falloir que je vous rattrape histoire de ce dire de vive voix que la vie et belle et qu'il faut en profiter

Thrse a dit…

Je crois en effet qu'il est grand temps pour toi de quitter le Maroc! Et bien maintenant que tu as deux équipiers, tu vas pouvoir tailler la route! Hi, hi!

Gros bisous à vous 4!
Et... Bon vent!

Anonyme a dit…

Bon vent m'sieurs dame (bah oui Touline c'est une dame non !)

Profitez bien de cette traversée !

Pak Oï (un auditeur d'Allo La Planète ;) )

philippe a dit…

bonne traversée

Trinita a dit…

Bon bah cette fois : Bons vents !

Monique a dit…

Bon vent et bonne mer au joyeux équipage !!! A très vite des news !

Vélo Lulu et Compagnie a dit…

sympa cette vie de solitaire MDR !!!
bon ok je me moque... un copain pour Touline, c'est bien finalement non ?!
bon vent ;)

Sophie L a dit…

Il est vraiment temps que tu partes ou vous allez vous retrouver à 15! Bon vent à toi et ton fier équipage, et on va guetter les nouvelles.

frank a dit…

Agadir, c'est comme tu dis, à bannir!....mais Mohammedia c'est bien...longue vie aux marocains et que les dictateurs mordent la poussière!
...allez!en mer!...faites grincer les écoutes, s'arrondir les voiles et chanter la carène...je vous attend à Rubicon avec la bière au frais ...

... a dit…

bonne route amigo...
Toussaint

Gwendal a dit…

Un grand merci à tous pour ces encouragements !
La Boiteuse et son équipage sont arrivé à la marina Rubicon sur l'ile de Lanzarote hier vendredi vers 19H00. La traversé quoique riche en péripéties s'est finalement bien passée, et nous sommes tous en bonne santé. Le récit de cette épique virée, bientôt sur ce blog !

la Lésion d'Honneur a dit…

Bon voyage à bientôt et au fait, ce n'est pas une mouette mais un goéland immature ! Pas grave, fais pleins de photos d'oiseaux ça me plaît... plus que la sureté nationale... Eh oui, la démocratie avance à pas feutrés... !!!