lundi 7 octobre 2013

La bouse de dernière minute

34°57.786S 55°16.183W
Piriápolis, Uruguay

Je sais que vous vous attendiez à quelque chose de plus consistant, du moins certains d'entre vous, mais aujourd'hui je n'ai hélas que quelques photos commentées à vous proposer.
Ce n'est pourtant pas faute d'avoir bûché toute la semaine sur un texte qui au départ me semblait intéressant... Mais devant mon incapacité à formuler correctement ma pensée je viens de tout balancer à la poubelle. Mais ! Mais comme je me suis plus ou moins imposé de vous satisfaire au moins une fois par semaine, je me rabats donc sur ce que Beigbeder appelle dans son roman 99 Francs, la bouse de dernière minute.

Et la bouse en l’occurrence consiste à piocher dans les quelques photos que j'ai prises cette semaine et d'y ajouter quelques remarques.


Tout d'abord commençons par la Touline. Comme vous pouvez le voir elle a repris du poids et recommence ses promenades sur le quai pour la plus grande joie des promeneurs et des adolescentes pré-pubères qui passent leur temps à la prendre en photo avec leur téléphone portable. Notez que malgré son opération, Touline garde cette espèce de classe naturelle qui sied au grandes divas... Je vous avouerais même que son nouveau look lui donne du chien !

Ensuite je voulais vous présenter l'alpha et l'oméga de la flotte uruguayenne.


L'alpha, c'est probablement cette barque de pêche... Une de ces barcasses instables comme on en trouve par ici, et qui sont faite pour naviguer sur une mer sans vague. La semaine dernière l'une d'elle s'est retournée sur ses deux pêcheurs et seul l'un d'entre eux à été retrouvé vivant.


Et l'oméga ce dragueur de mines, Audaz, de l'Armada Nacional. Car oui, même si l'Uruguay est un pays profondément pacifique il entretient quand même une marine forte de vingt-cinq navires, plus une dizaine d'hélicos. Pas sûr que ça face le poids au regard des grands voisins que sont l'Argentine et le Brésil, mais bon...

Et pour finir je voulais vous montrer une brochette d'otaries. Voilà, de gauche à droite vous avez Esmeralda, Pepo, et Iniacio. Je vous laisse deviner qui aime qui dans cette histoire !



Voilà c'est finit ! Bon ok, je vous remets une petite dernière d'Esmeralda parce qu'elle est jolie.


Fin de la bouse de dernière minute !

14 commentaires:

Voilier Loïck a dit…

Touline a la queue comme une oreille d'otarie. Elle vont peut être sympathiser maintenant...
Sans rire ça lui va pas mal. Elle devient très unique...

aglae75 a dit…

T'es dur avec toi-même, traiter ton article de bouse...D'abord je n'ai pas vu de vaches dans tes photos, mes des otaries et une chatte, je ne connais pas le nom des excréments des otaries, mais le cruciverbiste de haut vol que tu es devrais pouvoir trouver ça. ;) C'est la colle de la semaine!

Laurent a dit…

Pas de bouse, mais peut on qualifier les trois bestioles de veaux marins ?

Thrse a dit…

J'adore celle de Touline!!! Ca t'étonne? Non, je ne pense pas!
Gros bisous mon beau marin! Passe une bonne soirée!

Gwendal DENIS a dit…

@Voilier Loïck : Il n'y a plus qu'à attendre que les poil repoussent maintenant. Si elle avait eut le poil plus longs, on aurait pu la comparer à un Bobtail !

@Aglaé : Alors là... des fèces ?

@Laurent : Assurément non. Ici ils l'appellent loup de mer, et les anglais lion de mer... Mais pas de ruminants dans l'histoire.

@Thérèse : Il n'y en a que pour elle de toute façon...

Sonia a dit…

C'est chouette aussi, des photos commentées :p

Gwendal DENIS a dit…

@Sonia : Bah si ça vous convient, ça me convient alors !

joam a dit…

Salut!
Je trouve que Touline est très fière comme ça!En effet elle fait dans l'originalité:déjà que c'est une championne de natation,attention qu'elle ne prenne pas la grosse tête!
Cool Raoul les otaries...
Amicales pensées de Provence

lucifer ! a dit…

aujourd'hui, le barrage anti-robot parait à ma mesure ... ( et merci pour tes réflexions sur les supposés bigleux !)Touline reste très belle ; ne pourrais-tu essayer quelques longs poils postiches au bout de la queue ?.
Elle a perdu son balancier naturel, saura-t-elle garder son adresse pour sauter et batifoler ?

Bien sûr, c'est elle qui joue la vedette; mais on apprécie celui qui tient la plume !

Gwendal DENIS a dit…

@Joam : Touline est le genre à avoir de la classe même avec un sac sur la tête. Je sais, c'est un poil énervant, mais c'est comme ça...

@Lucifer : Il parait qu'avec le temps, les chats apprennent à faire sans et corrigent d'eux même leur équilibre. Perso, je demande à voir !

gubragh a dit…

un chat qui a du chien... qu'est-ce qu'on fait comme croisements, aujourd'hui...

Pierre Vigna a dit…

Touline se donne des airs de Lynx:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lynx_du_Canada

Bon allez maintenant on navigue! Si je puis me permettre cette injonction capitaine ;-)

Gwendal DENIS a dit…

@Gubragh : Touline est une chimère.

@Pierre : Ouais, c'est au programme dans un délai encore à déterminer !

Johnny Zeisner a dit…

ça y es on est le 2 janvier 2014, eh oui quand je pense que l'an 2000 c'était limite de la science fiction!
Bon à part ça je me sens en meilleur forme que jamais.
Je tiens a remercier celui qui m'a incité à créer ce blog; que par ailleurs je connais pas; mais en tapant sur les forums souvent très instructifs des voileux HISS ET OH, l'un renvoya le lien vers un homme qui est actuellement en uruguay avec son chat et son voilier. voici le lien, il y a de quoi lire pendant des heures et des heures http://laboiteuse.blogspot.fr/2012/08/voyage-en-nulleparie-4.html
Je suis maintenant en Australie à sydney chez ma copine Michelle, et je vais rentrer a bord d'un avion en France à Nice le 5, retrouver ma chienne Jack Russell Loupy gardée par Brigitte (encore merci) et mon nouveau bateau l'Amarante, un Beneteau First 345 (10m70) de 1985 (comme Michelle), que j'ai sorti de l'eau 1 mois juste avant de partir pour 40j en Australie.
j'ai aussi vendu mon précédent bateau Le Mangareva 2 juste avant de partir, un Janneau Aquila GTE de 1979 (8m30) vendu pas cher 5800euros à Nicolas un jeune homme très sympa (franco japonais), à qui j'ai été content de vendre mon bateau, j'ai même accepté qu'il me paye au mois (400€), si j'avais eu moins d'argent et si l'affaire du first 345 c'était pas fait je serai surement parti au Brésil avec l'Aquila.


http://vivreetvoyagerenvoilier.blogspot.com.au/