lundi 20 août 2012

Les oiseaux du fleuve


07°02.535S 34°51.352W
Marina Jacaré, Brésil

Je vous ai déjà parlé de ces lanchas. Oui, vous savez, ces pirogues qui servent aussi bien à traverser le fleuve en jouant les bateaux taxis, qu’à la pêche. Dès cinq heures du matin, alors que le soleil se lève à peine, on entend le bruit caractéristique de leurs moteurs deux temps, et leurs coques multicolores font partie d’une certaine image du Brésil, au même titre que la caipirinha ou la samba.

Oui mais voilà, il fut un temps où le moteur n’existait pas, et où seul le vent propulsait ces barques toutes simples. De nos jours, elles ne revêtent leurs beaux atours que pour satisfaire à quelques compétitions, ou pour enchanter les nostalgiques. Les férus d’esthétique aussi...

Car elles sont magnifiques.



Voilà donc ce que j’ai eu la surprise de découvrir un beau matin. De splendides voilures, taillées dans un tissu qui ressemble un peu à du taffetas. Fragiles. Puissantes. La bôme est plus longue que le mât, la toile est complètement surdimensionnée par rapport à la coque qu’elle est sensée propulser. La pirogue devient alors avion, fusée, oiseau. Elle vole littéralement sur l’eau, ne tenant son fragile équilibre qu’à la grâce d’un acrobate et d’une planche en bois.



Je n’aurais pas cru que ces barques, ces pirogues, toutes simples, pouvaient se transformer en oiseaux... Et pourtant, à mon sens c’est bien le cas.






16 commentaires:

sonia a dit…

Comme ils sont mignons ces petits bateaux !

Thomas a dit…

Très beau, les voiles on dirait des deltaplanes ! tu comptes essayer ?

Marie a dit…

De très belles photos! On arrive presque à ressentir la magie de ces petits bateaux dont tu parles...

Sophie L a dit…

Très joli! Des oiseaux planants, oui... Je me souviens que j'avais vu des bateaux de ce type là aux fêtes maritimes de Brest (c'est beaucoup moins exotique) en 2004, le Brésil était invité d'honneur. Les voir naviguer est impressionnant.

Gwendal a dit…

@Sonia : Un petit chaton est mignon, là on parle de bateaux Sonia !

@Thomas : Si l’occasion se présente, je n’hésiterais pas un seul instant !

@Marie : Oui, tu as raison, il y a de la magie dans ces voiles.

@Sophie : Le Brésil est également l’invité d’honneur du Grand Pavois de la Rochelle, du 19 au 24 sept 2012.

lucifer ! a dit…

Moi aussi, j'irai bien faire un petit tour sous ces voiles colorées ,par temps calme avec brise légère ...
juste faire le tour de la crique , pour rêver ...

'Tsuki a dit…

Les voiles sont de toute beauté ainsi colorées...

Tiens une carte postale de France, spécialement dédicacée à la survivante de l'Atlantique (j'en reviens toujours pas, de son sauvetage, la vache...)
http://lunedemaledaumon.blogspot.fr/2012/08/la-partie-de-scrabble.html

Gwendal a dit…

@Lucifer : Même par temps calme et brise légère, monter sur ces embarcation relève du sport ma chère !
@Tsuki : Un grand merci Tsuki !

'Tsuki a dit…

Alors comme ça tu a maté la photo de mon coup de soleil pendant dix minutes ?! Tu es au courant, que sur la toile, il y a des demoiselles nettement moins réservées en matière d'exposition que moi ?! O_o

Et en plus tu es au pays du bum-bum, quoi... ^^

Ah les garçons...

(J'ai répondu à ton com, d'ailleurs, et je n'en suis pas fière).

Biz et bonne bourre... (hum)

Gwendal a dit…

@Tsuki : oui, je suis au courant. Mais toutes n'ont pas un coup de soleil en forme de voile !

(Je ne bourre pas, moi madame !)

'Tsuki a dit…

Nan, toi tu ne bourres pas : tu mets 26 jours à traverse l'atlantique en tentant de noyer ton chat dans l'opération.... (sourire. Avec les dents. Si, si.)

Rho allez, quoi, lol !!!

;)

Gwendal a dit…

D'abord c'est pas 26 jours, mais 23 jours et 25 minutes. Na !

cazo a dit…

Quasiment des planches à voile... ça doit être chaud par vent fort ou quand il souffle par rafales !!

Gwendal a dit…

@Cazo : Chaud ? Je dirais casse-gueule !

'Tsuki a dit…

C'est là que piloter prend tout son sens, hein...

Dis donc, je me disais... Enfin je n'avais pas fait le rapprochement jusque-là, mais la forme de la voile rappelle un peu celle des felouques, non ? Tu crois que c'est un "truc" de bateau de fleuve large ?

la Lésion d'Honneur a dit…

Ce ne sont pas seulement des navigateurs mais aussi des équilibristes... celui qui fait du rappel-trapèze sans rien... euh... et les gilets, ils sont où les gilets ?