mardi 12 avril 2011

Tramontane, suite et fin ?

Le port de Sète
Bon, vous savez maintenant ma réticence à faire des plans trop précis compte tenu des caprices du Père Eole. Le bougre est fantasque, et moi humble marin néophyte je ne peux que m’incliner devant sa volonté.
Cela-dit, il semblerait que l’offrande alcoolisée qui éclaboussa l’étrave de la Boiteuse le weekend dernier ait apaisé le courroux du Dieu des vents. Celui-ci m’offre dans sa grande magnanimité l’opportunité de tenter la traversée vers Barcelone dès demain, avec me semble t’il une belle combinaison de vents favorables et modérés.

Donc, on va y aller. Demain, dès que les derniers soubresauts de la perturbation actuelle auront fini de faire danser les mâts du port je mettrais le cap au 186° pendant 96 milles, puis direction 245° pendant 65 autres milles. Avec tout du long un vent modéré de travers ou de grand Largue. Soit, si l’on veut se montrer optimiste (et pourquoi pas d’ailleurs ?), entre un jour et demi et deux jours de voyage.

Les chalutiers dans la ville...
Aujourd’hui je vais peaufiner ma préparation. Enfin, je veux dire que je vais continuer à remplir ce tonneau de Danaïdes que représente un bateau, tant il est vrai que l’on n’a jamais fini de se préparer. Sauf que, à un moment il faut savoir aussi partir… Bref, je vais faire mon possible et advienne que pourra.
La Boiteuse a des fourmis dans la quille, et moi j’ai hâte de quitter la France. J’ai hâte d’avoir devant les yeux des paysages nouveaux, de goûter à des mets inconnus et de rencontrer de nouvelles personnes.

En parlant de rencontre, j’ai sympathisé avec mon voisin de ponton Marc. Il est Suisse et ait chargé de convoyer le Wand Jang un Gib Sea 42 battant pavillon Luxembourgeois (ben oui, y’a la mer là-bas ! Vous ne saviez pas ?), de Cap d’Agde en Turquie. Sauf que le voilier en question est une véritable catastrophe. Tout manque à bord, et le peu dont il dispose est souvent défectueux… Bref, il est en galère. Alors on s’aide. Je lui ai filé la main pour tenter de réparer le chauffe-eau (en pure perte hélas), et en échange il m’a donné de précieux conseils sur ma manière d’aborder la côte espagnole et la descente sur les Canaries.
J’aime ce genre de rencontre… Elles sont courtes certes, mais riches.

Barque Catalane à l'entrainement
Tien, pendant que j’y pense, je vous ai mis dans la marge une chanson qui à l’unanimité des participants au baptême a été élue Hymne officielle de la Boiteuse. Je l’écoute alors que je tape ces mots, et il est vrai qu’elle me parle. Elle nous parle à nous, les grands enfants qui ont résisté vaille que vaille à ceux qui nous demandaient de grandir et d’oublier ces rêves qui habitaient nos jeunes vies.
Pour ma part je considère qu’il ne faut jamais oublier ses rêves d’enfant… Ils sont le ciment de notre imaginaire. Ils nous ont construits en tant qu’individus et une fois adultes il faudrait les enfouir au fond de nous ? Non… Ce serait injuste et cruel. Ce serait se condamner à vivre sans vivre, à garder au fond de son cœur un regret qui vous ronge.

Allez ! Je vais clore pour aujourd’hui. Demain,avant de partir je vous laisserais un dernier petit message du sol français, histoire de vous tenir au courant des derniers rebondissements ! Si rebondissements il y a, bien sûr…

8 commentaires:

Philippe a dit…

T'as tout ton temps...Fernand.
Prend soin de toi et de ton navire.

J'allais oublier...pour ton hâle bas de tangon, en dehors d'une petite réparation pour le largage au bout, regarde sous ton annexe, qu'il vaudrait mieux que tu ranges, il y a peut être une possibilité de le frapper sur le chariot auto vireur que tu coinces au bon angle.
N'oublie pas ta retenue de boooome.
Bises

Thrse a dit…

J'avais vu l'hymne avant même que tu n'en parle!

J'ai déjà écouté un bout mais pas tout car pas eu le temps, j'y reviendrais plus tard...

Je te fais tout plein de bisous et te souhaite un bon départ pour demain

Monique a dit…

Allez, va et réalise le ce putain de rêve de gosse...
on n'est pas si loin !
Quant au chariot auto vireur... tu sais ce que j'en pense !!!
des bises encore

lucifer! a dit…

"... Il y a une différence entre
vouloir partir et se mettre en route ..." Shantideva .

Tu vas le savoir bientôt ; tu le sais déjà!
merci pour ces belles , bonnes heures passées avec La Boîteuse .
C'est du tonus pour la vie qui vient .
Autant que tu peux, donnes des nouvelles Capitaine !

Gildan a dit…

Qui est le chanteur de l'hymne !
Très joli et bon choix !
A bientôt pour des nouvelles !
:)

Gildan a dit…

Par contre, je ne sais pas depuis quand car j'ai des problèmes d'ordi, mais j'ai remarqué que tu as changé d'avatar !
:)

cazo a dit…

Bons vents, belle nave, que du plaisir !!
;-) !!

Gwendal a dit…

@Philippe : J’y avais pensé… Mais par contre la retenue j’avais cvomplètement oublié ! Je la prépare de ce pas.

@Thérèse : Je vous embrasse également.

@Monique : Je sais, que du bien !

@Lucifer : Ce fut un réle plaisir que de te serrer dans mes bras…

@Gildan :C’est le groupe P18. Mais la chansoon est de J-Claude Raynal je crois… Tu la trouveras sur Deezer.

@Cazo : Du plaisir… toujours ! Sinon ça ne vaut pas la peine.