mardi 29 mars 2011

Toujours à Nice, mais plus pour longtemps !

En arrivant ce matin j’ai eu la surprise de constater que Bricoloman avait déjà installé les prises allume-cigare supplémentaires dont j’avais besoin… Du beau boulot d’ailleurs, bien mieux que ce dont nous avions discuté ensemble. Et le tout pour 25 €… Que demande le peuple, hein ?
Du coup comme j’avais un peu de temps avant que le livreur n’apporte l’avitaillement, j’ai commencé à faire de la place et à réfléchir à comment j’allais m’organiser… Le lourd en bas, le léger en haut. Le journalier à portée de main, l’exceptionnel bien planqué dans les fonds…
C’est qu’il y en avait pas mal tout de même… Mais j’ai quand même réussi à tout ranger, et en fait j’aurais pu en caser le double sans problème si j’avais voulu. C’est l’avantage d’avoir un « grand » bateau.

Avec un diamètre de 25 mm, tu m'étonnes que ça se bouche...
Puis je me suis occupé d’un truc qui trainait depuis un bout de temps… A savoir déboucher la tuyauterie d’évacuation d’eau. Et quand je dis un bout de temps, j’ai trop honte pour vous dire combien exactement.
J’ai fouiné, démonté les tuyaux jusqu’à ce que je tombe enfin sur le bouchon plein de merde puante… Là, juste à la jointure. Bien sûr, en démontant le bordel j’en ai foutu partout, ce qui m’a permis de vérifier que ma pompe de cale fonctionnait à merveille ! J’ai tout laissé ouvert pour que ça sèche pendant la nuit, puis j’ai ausculté mon moteur. Une petite rasade d’huile pour lui lubrifier le gosier, un petit quart d’heure de ronron pour que ça pénètre bien de partout… Et voilà, prêt pour jeudi !
Ensuite, j’ai remonté ma VHF sur son tableau, j’ai rangé mes cartes et mes papiers qui trainaient de partout… Qu’est-ce que j’ai fais encore ? Ah oui, j’ai fais mon lit !

Et glou, et glou, et glou...
Enfin, on ne dit pas lit sur un bateau, on dit bannette. Et on ne dit pas chambre, mais cabine. Bref, j’ai fais la bannette dans la cabine du Capitaine… Une belle bannette double avec une jolie couette bien chaude et accueillante… Pour moi tout seul !
Cela dit je ne suis pas monomaniaque sur ce point précis. Si par le plus pur des hasards une bateau-stoppeuse venait à embarquer, je ne serais pas chien au point de la laisser dormir dans le carré. J’ai de l’éducation que voulez-vous.

Bon ben voilà… Pas de modifications en vue pour ce qui concerne la journée de demain. Je récupère la plaque du bateau, et je termine d’emménager. J’imagine que je vais encore trouver de quoi m’occuper !

A plus les gens !

11 commentaires:

Bourreau fais ton office a dit…

Mmh ... la photo de l'avitaillement donne l'appétit, surtout à cette heure ... et le passage sur la tuyauterie le coupe.

Récemment j'ai découvert le mot "ichthyoalleinotoxisme". Fais gaffe quand tu pêcheras. Par contre ds ta bannette, tu pourras pécher autant que tu voudras avec les bateaux-stoppeuses.

Plus qu'un jour sur la terre ferme ; ça devrait être le Grand Trac, mais ... "soyons désinvolte, n'ayons l'air de rien", comme disait Bertrand.

Gwendal a dit…

@Bourreau : Et bien écoute, je me disais justement tout à l’heure que logiquement j’aurais dû être stressé, anxieux, voir inquiet… Et bien non. Rien de tout ça.
J’embarque demain, et je me casse… C’est normal.
Cela dit, la grosse crise d’angoisse peut toujours me tomber dessus d’ici le départ ! Je vous raconterais !

edou a dit…

Salut Gwen,

Alors, ça y est ? Fin prêt pour le grand plongeon ?
Je suis heureux pour toi et je ne voulais pas te laisser partir sans une grande tape amicale.

Tu vois, je n'ai plus rien à dire sur les côtés techniques. C'est que je sens que l'heure n'est plus aux interrogations ni aux remises en cause : tu es maintenant sur le toboggan. Il n'y a plus qu'à te souhaiter bon vent et belle mer.

Difficile de prévoir pour moi, mais il n'est pas impossible que je traine mes docksides du côté de Sète vers le 10 avril...

Profite un max et toutes mes amitiés maritimes.

edou

cazo a dit…

arf !! T'as gardé de mauvaises habitudes de ton passé de milouf (du corned beef... sans dec, cru ou cuit, je ne suis jamais arrivé à en apprécier l'intérêt... mais comme disait l'autre, les dégoûts et les douleurs...).

Réserve une p'tite place pour les conserves à la cazo... une façon de t'accompagner comme une autre !!

Va y avoir un de ces mondes au port de Sète le 10... plus que pour le départ de la transat en solitaire !! Une sorte de cérémonie pour ton départ pour la route du rom... que tu vas devenir.

Seul regret, ne pas avoir eu l'occasion de tirer quelques bords avec toi sur La Boîteuse...

Une immense satisfaction, la concrétisation de la fameuse fuite en avant, de la quête de l'impossible, du caprice d’adolescent attardé !! ;-) !!

Au fait, une question : c'est qui le type à côté de la bouée fer à cheval qui affiche une bouille réjouie exempte de toute considération angoissée sur l'avenir dans ce flot d'incertitudes planétaires ??

Ton choix est juste, et c'est juste le bon choix !!

Monique a dit…

Ce serait sympa de rencontrer Edou pour l'occasion !!!

Bon..Gwen..y a qu'à...

Gwendal a dit…

@Edou : Prêt ou pas prêt, à un moment il faut se lancer… Et c’est le moment.
C’est vrai ? Tu pourrais être là ? Ce serait formidable…

@Cazo : Je me doutais que j’aurais droit à quelques spécialités de ta part… Je l’espérais en fait ! Si on a le temps on ira faire un tour histoire de vous montrer ce que la Boiteuse a dans le ventre !
Le ravi de la crèche avec son bonnet bleu vissé sur la tête ? Je ne sais pas… C’est vrai qu’il n’a pas l’air de s’en faire. Et je crois bien qu’en fait il ne s’en fait vraiment pas… Doit être un peu simplet ce type…

@Monique : Ah oui ! Je ne m’attendais pas à ça et j’en suis ravi !

Philippe a dit…

je vais faire tout mon possible pour être là, et partager le bonheur du tracassin de ceux qui accompagnent le voyageur sur les quais, qu'ils soient de gare ou de port, pour une histoire de "copains d'abord".
la bise

... a dit…

Je suis heureuse de voir que tu peaufines les détails... J'ai toujours aimé les grands départs : ils flanquent un vide à l'estomac digne d'une montagne russe et l'on s'active à penser à tout dans les plus petits détails précisément...

J'espère que tu auras mon message avant de partir :

Bon voyage, Gwendal. Que les vents soient favorables à ton projet.

J'ai hâte de lire tes premières impressions. (ce n'est pas parce que je me fais rare sur les commentaires que je ne viens pas lire ce que tu deviens, hein)...

mineur de fond a dit…

Salut Gwen,
Content de pouvoir être là pour ce beau départ !
Bonne fin de préparation.
Pour un fois, c'est moi qui ferais le reportage photo.
La bise,
Francky.

cacahuette83 a dit…

Bon et bien si mes calculs sont bons, tu devrais être déjà sur la grande bleue...

J'espère que tu vas bien et que tu n'étais pas sous la grêle hier!

Je t'embrasse et te dis à bientôt!

Gwendal a dit…

@Philippe : Je sais que tu feras de ton mieux !

@Tsuki : (On t’a reconnu !) Je sais que tu m’accompagneras dans ce périple…

@Francky : Yes ! J’ai hâte d’y être !

@Cacahuette : A bientôt c’est dans deux jours ma grande ! Je t’appelle.