mardi 30 novembre 2010

Le temps de la réflexion

Bientôt...
Je réflexionne... Oui je sais, l’expression est impropre, mais je la trouve bien plus jolie que de dire plus simplement « je réfléchis ». L’intérêt de ce néologisme est surtout d’insister sur le côté profond du processus...

Comme vous l’avez remarqué, en tous cas des commentaires me donnent à penser que vous l’avez en effet remarqué, cette première virée en mer m’a permis de réaliser certaines choses. Quoi exactement, je n’en sais encore rien pour tout vous dire. Mais le fait est qu’il y a comme un loup dans le programme que je me suis ingénié à préparer depuis des mois.

Les raisons de cette anicroche, je ne les connais pas non-plus... Je ne peux que supputer à partir de ce que je ressens, mais ce n’est pas très précis vous en conviendrez. Celle qui remporte ma préférence en ce moment, c’est la saison... oui, il fait froid, j’ai froid, j’ai une sacrée crève d’ailleurs, et donc il est (sans doute) normal que je préfère m’endormir bien au chaud plutôt que de me bouger les fesses.

Enfin bref, je me suis dis, après de nombreuses heures à tourner en rond dans ma tête, qu’il ne servait à rien de trop m’interroger sur le comment du pourquoi des choses, mais qu’il me serait autrement plus profitable de commencer à accepter cet état de fait et d’arrêter de lutter contre. Vous me suivez ?
Je veux dire par là, qu’importe si le plan ne se déroule pas comme il était prévu, qu’importe si je ressens une furieuse envie de cocooner... Ce qui importe, c’est de faire ce dont j’ai envie. Ou du moins de me laisser gouverner par mes inclinaisons. Car c’est bien ainsi que j’ai l’intention de vivre désormais. Et dans l’état actuel des choses, cela ne remet aucunement en cause le bien fondé de ma démarche, ni même l’ensemble de mon projet.

Alors je vous rassure tout de suite, je vais bien partir comme je l’ai prévu et à la date que je me suis fixée. Ça, ça ne change pas. Ce qui change par contre c’est ce que je vais faire avant de partir...
La balade à Malte pour les fêtes de fin d’année, on oubli. La mise au mouillage dans la rade de Villefranche, on oubli aussi. Je vais me trouver une place tranquille au port et faire les installations que j’ai prévues de réaliser en prenant mon temps. Ok, ça va me coûter un bras de maintenir le bateau au port, mais c’est le prix de la tranquillité d’esprit.
Je vais donc avoir trois mois pour préparer le bateau à de plus longues traversées, ce qui occupera suffisamment mon esprit sans pour autant devenir anxiogène.

Alors je sais, vous allez me dire que par rapport au plan initial je suis en train de shunter des étapes importantes qui étaient celles de la prise en main et de l’entrainement... C’est vrai.
Cela dit, sans pour autant chercher à me justifier (si un peu quand même), pour la prise en main je crois que j’ai eu ma dose. Je crois avoir bien cerné mon bateau, je sais de quoi il est capable, je sais ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas... Cela me donne suffisamment d’éléments pour continuer à préparer mon voyage.
L’entraînement ? Et bien... D’ici la fin février j’aurais bien l’occasion de me dénicher une fenêtre météo pour me permettre de faire l’aller-retour entre ici et la Corse... Avec navigation de nuit et tout le tintouin.

Et puis, lorsque les beaux jours reviendront, en espérant qu’ils se conforment pour une fois à la régularité qui était la leur jadis, je partirais. Je crois sincèrement que dans la vie, quand on le peut bien sûr, il faut savoir s’accorder du temps. Et c’est donc ce que j’ai décidé de faire.

Allez, pour l’instant je vais rester bien au chaud et attendre que cette putain de crève veuille bien me laisser tranquille. Tiens, je vais me faire une soupe au potiron pour ce soir... Avec des croutons au beurre ça va le faire.

24 commentaires:

philippe a dit…

ah le beurre c'est çà qui est important. Quant au reste ben oui t'as pas à te justifier. remets toi bien en bonne santé. Bises

Cécile D. a dit…

Ben voui comme il dit le Phil, reste bien au chaud! t'as pas à te justifier mon chat... euh, loup de mer! *_*

Gwendal a dit…

@Philippe : Oui, en « théorie » je n’ai pas à me justifier... Sauf à moi-même. Et c’est ce que je fais en me servant de vous comme miroir.

@Cécile D : Les deux totems me conviennent... Sauf qu’un chat mouillé ce n’est pas vraiment beau à voir. Et en ce moment je me trouve très beau. Donc je suis un loup. Voilà.

monique a dit…

Tout évolue, se transforme, même et surtout les lignes droites qu'on se trace...
Alors, si c'est comme ça que tu le sens, c'est bien ! Suis ton feeling.

J'émets quand même un bémol sur le beurre...
Soigne toi, reste au chaud.
Bichonne toi.

Gwendal a dit…

@Monique : C’est parce que tu es du sud que tu dis ça... J’aurais dit des croutons à l’huile d’olive tu aurais opiné du chef ! Question de culture...
N’empêche que cela n’aura servi à rien car ce matin c’est pire qu’hier. Je ne suis malade qu’une fois par an, et c’est maintenant.

RPH a dit…

N'oublie quand même pas qu'ici au nord, si c'est l'hiver, là bas au sud, c'est l'été. Si tu pars au printemps et que tu descends vers le sud tu vas aller vers l'hiver. Oui, enfin, de quoi je me mêle, je suis sûr que tu as déjà pensé à tout ça... Là, tu vis dans ta maison ou dans ton bateau?

edou a dit…

Ah, ces méridionaux ! Dès qu'ils voient la neige, "il fait -8000" !
(allusion à Astérix chez Cléopâtre)

A part ça, bonnes résolutions.

... mais attention ! Le temps c'est de l'argent.

Porte-toi bien

Gwendal a dit…

@RPH : Bien sûr que j’y ai pensé, et c’est bien pour ça que je vais longer l’Amérique du sud pendant huit mois de l’année 2011 pour me présenter en Patagonie en décembre ! C'est-à-dire en plein été austral.

@Edou : Oui, time is money... Mais c’est un prix que je suis prêt à payer, plutôt que de bâcler les choses. Ou pire, de les faire à contre cœur.

lucifer! a dit…

Ouf! je me sens plus en sécurité !!!
et toujours la bonne bouffe au coin du feu... Sacré gourmand!

Gwendal a dit…

@Lucifer : Ouais, on ne se refait pas. J'ai toujours dit que si une femme voulait retenir un jour mon cœur, elle n'avait qu'à s'emparer de mon estomac...
Elle aura fait la moitié du boulot.

edou a dit…

J'ose à peine imaginer quelle est l'autre moitié...

Longer les côtes d'Amérique du sud en 2011 pour te présenter en Patagonie en décembre 2011 ?!!!
Tu veux faire le Vendée Globe à l'envers ?
Comme te le rappelait Monique il n'y a pas longtemps :
Che va piano va sano, che va sano va lontano.

monique a dit…

Et voilà !!!
Tu m'as refilé ta crève !
des bisous fiévreux

cacahuette83 a dit…

J'espère que tu va mieux! Dur dur cette crève! Bon, ce qui est bien c'est que tu a pris des décisions qui apparerement te pesaient! Donc, c'est tout good!

Gros bisous et à demain! N'oublie pas! Dis-moi à quelle heure?! D'ac?

cazo a dit…

De qui de quoi ???... On se la coule douce au lieu d'affronter le mistral glacial, les tempêtes ??? On préfère soigner son vague petit creux plutôt que s'abîmer dans les grands creux des vagues ???... tsss... mais que je suis déçu !!...
Le loup de mer est remplacé par le chat à sa mémère...
Et comme je suis rassuré !!! Cool, man, et surtout pas coule !! C'est la mer que tu dois prendre, pas le train, donc... pas la peine de te précipiter sur le quai! Potiron et ronron de soyeuse au coin du feu, voilà un programme tout à fait cohérent...

Gwendal a dit…

@Edou : A mon avis tu imagines très bien... Et tu as entièrement raison !
Euh... Qu’est-ce qui te choque dans ce programme de navigation ?

@Monique : Navré chère Monique. Je dois avoir un problème de pare-feu qui bloque les virus dans un sens mais pas dans l’autre !

@Cacachuette : Oui je me soigne pour une fois, car pas question d’e contaminer toute ta famille !

@Cazo : En fait je dois être comme ça... mais en ce moment c’est plutôt le côté Garfield qui s’exprime !

Gwendal a dit…

@Tous : Ah au fait ! J’allais oublier de vous prévenir... Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas de nouvelles pendent deux ou trois jours, c’est que je me serais rendu à une petite fiesta chez notre amie Cacahuette... euh Cacahuète c’est mieux quand c’est écrit comme ça... enfin Thérèse si vous préférez ! C’est qu’elle fête son (BIP !) ième anniversaire! Et (BIP !) ans ce n’est pas rien croyez-moi !
Mais bon, je ne sais pas pourquoi je vous dis ça puisque de toute façon j’emmène mon portable avec moi...

lucifer! a dit…

eh bien, joyeux (bip) anniversaire à cacahuète ,et fiesta de tous les diables à tous !

Cécile a dit…

He ya pas de course... Donc prends ton temps et prends soin de toi ! Bise

monique a dit…

Bon anniv à Cacahuète amusez vous bien !!

Gildan a dit…

Bon rétablissement et bonne fiesta !
Bien cette petite pause ! Ça me laisse du temps pour revenir sur des billets non lus de La Boiteuse !
:^)

Bourreau fais ton office a dit…

Aller, maintenant que les croutons au beurre sont digérés, avec la crève noyée dedans, à la barre ! quelques jours d'expérience de plus ne peuvent pas faire de mal ! ... ça pourrait même faire la différence ... courage !

philippe a dit…

ah il est vrai Boureau que d'neni c'est plus une barque à pirates c'est une barrate à picrate

edou a dit…

"Mauvaise météo, journée au bistrot"
Dicton marin

La Lésion d'Honneur a dit…

Y'a pas à dire ! ça fait plaisir de lire tout ça... et surtout pas de justification quant à la crève et l'envie de ronquer tranquille ! ça le fait ! d'ailleurs moi même, en ce moment, question crève... mais bon, j'aime mon boulot alors j'y vais mais parfois je me dis que... Tiens justement, les Marquises... ? C'est à ton programme ?